La DS s’impose comme le modèle mythique de Citroën

Du rallye de Monte-Carlo 1959 aux rallyes raids des années 1970, la DS s’impose comme le modèles mythique de Citroën, voire comme la « voiture du XX° siècle »

Considérée par beaucoup comme la « voiture du XXe siècle », la DS se révèle au grand public au Salon de l’automobile de 1955.

Sur les pistes du rallye du Maroc, la DS 21 proto de Bob Neyret et jacques Terramorsi se montre intraitable en 1969 et 1970
Sur les pistes du rallye du Maroc, la DS 21 proto de Bob Neyret et jacques Terramorsi se montre intraitable en 1969 et 1970

Ce que confirme implicitement Denis Huille, directeur du Patrimoine historique Citroën : « Elle est la troisième voiture mythique imaginée par la firme. Elle est arrivée dans l’Histoire après la Traction Avant et la 2 CV, mais elle fut certainement la plus extraordinaire des trois. Il faut dire qu’elle avait tout pour créer la surprise en 1955 : une ligne futuriste, une suspension révolutionnaire gérée par l’hydraulique, une boîte de vitesses semi-automatique, des freins et des disques à l’avant, et une conception générale très innovante en termes d’ergonomie, de confort et d’habitabilité.

Guy Verrier, futur patron de Citroen Sport, au volant d'une DS, lors de l'EAST African Safari 1965
Guy Verrier, futur patron de Citroën Sport, au volant d’une DS, lors de l’EAST African Safari 1965

Sans parler d’un recours massif aux matières synthétiques, comme le plastique, qui se prêtait bien à la recherche de formes nouvelles. C’était la première fois qu’autant d’innovations étaient proposées sur une voiture de grande série. »

Plébiscitée par le public dès sa sortie, la DS essuie néanmoins très vite de nombreuses critiques dues à son manque de fiabilité. Mais tout rentre dans l’ordre au bout de quelques mois. En 1956, la gamme DS se diversifie.

Articles similaires

Apparaît tout d’abord l’ID, version meilleur marché du modèle original. Un break suivra deux ans plus tard, puis un cabriolet, gamme D, décliné en DS et ID. De DS 19 en DS 21, le véhicule atteindra son apogée en 1973, avec la DS 23, dont le moteur passe à 2 347 cm’, contre 2 175 cm3 pour la précédente.

Sa pointe de vitesse approche désormais les 190 km/h. Conçue avant tout pour avaler les routes nationales, la DS connaît toutefois un destin sportif inattendu, grâce à la volonté de quelques champions séduits par son confort de pilotage.

Voiture mythique, la DS n'en est pas moins une voiture sportive. Ici au rallye du Maroc 1969
Voiture mythique, la DS n’en est pas moins une voiture sportive. Ici au rallye du Maroc 1969 (c) Carideal

Ses premiers tours de roues sur le rallye de Monte-Carlo, en 1959, déboucheront sur d’autres aventures sportives, dont plusieurs rallyes raids. Elle monopolisera ainsi les podiums sur le rallye du Maroc comme sur celui du Bandama. Jusqu’au milieu des années 1970, la DS est vraiment la reine des pistes !

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je suis tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ces premiers sites de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.