Les autres pilotes qui ont fait Citroën

Les autres pilotes qui ont fait Citroën

Avec Paul Colteloni, Citroen se hisse sur le toit de l’Europe dès la fin des années 1950

Après deux tentatives sans réussite, Paul Coltelloni, industriel « gentleman-driver » s’aligne en 1959 sur le rallye de Monte-Carlo avec l’ID 19 de son épouse.

Paul Coltelloni ID 19 Monte Carlo 1959

Paul Coltelloni est né en 1920 de nationalité française. Ses principaux succès : rallyes de Monte-Carlo, de l’Adriatique, et Viking 1959, champion d’europe 1959.

Accompagné de Claude Desrosiers et Pierre Alexandre, Paul Coltelloni fonce vers la Méditerranée et, malgré des conditions météo difficiles et une sortie de route, franchit la ligne d’arrivée en vainqueur. Il s’agit là de la première victoire de Citroën dans une compétition sportive d’envergure.

Dans la foulée, Paul Coltelloni signe d’autres succès sur le rallye de l’Adriatique et au rallye Viking. En fin de saison, il s’octroie le titre de champion d’Europe. Une grande première pour un pilote français. Sorti de sa retraite sportive en 1970, il prend le départ du Wembley-Mexico avec Ido Marang comme coéquipier. Sur une route du Panama, l’aventure tourne au drame : une voiture percute violemment leur DS… Marang est tué sur le coup. Coltelloni s’en sortira, quant à lui, miraculeusement.

Bruno Thiry, ou la réussite des filières promotionnelles de Citroën, y compris hors de France.

S’il effectue ses débuts en 1981, Bruno Thiry commence véritablement à se faire remarquer grâce au challenge mis sur pied par Citroën Belgique en 1986.

Bruno Thiry est né le 8 octobre 1962 de nationalité belge. Ses principaux succès : challenge visa GTI 1986 ; trophées Citroën 1987 et 1989, 2° du championnat d’Europe des rallyes en 2000 et 2004.

Bruno Thiry
Bruno Thiry

Cette formule de promotion courue sur des Visa GTi mêle rallyes, courses de côte et courses de vitesse. Bruno Thiry remporte sept des dix manches programmées et s’impose dans cette compétition. Vainqueur du Trophée Citroën en 1987 et 1989, il part ensuite sous d’autres cieux : Opel, Ford, Subaru, avant de revenir chez Citroën, avec qui, il termine vice-champion d’Europe des rallyes en 2000 sur une Xsara Kit Car.

Une remarquable performance face à des conducteurs qui évoluent, eux, au volant de WRC. D’autant que, grâce à la régularité de son pilote, la marque française s’approprie le titre des constructeurs. Passé entre­temps une nouvelle fois à la concurrence — Toyota, Skoda, Peugeot —, il retrouve Citroën en 2004, où il redevient vice-champion d’Europe.

Cette fois-ci sur une Saxo Super 1600 puis une C2 Super 1600. Il met officiellement fin à sa carrière en 2005, malgré quelques retours ponctuels à la compétition.

Philippe Wambergue, pilote tout terrain, au propre comme au figuré.

Bien que Citroën n’ait pas été son unique employeur, Philippe Wambergue est sans doute l’un des pilotes français à avoir eu le plus de modèles de la marque aux chevrons entre les mains : DS, SM, CX, Visa, BX, ZX, AX, Xsara.

Sans oublier la légendaire 2 CV, avec laquelle il a connu ses premières sensations de conducteur et le plaisir du 2 CV Cross, bien des années plus ‘tard.

Philippe Wambergue est un garçon tout terrain, lui qui a remporté le premier défi TF1-RMC en 1984, inscrit la finale du Trophée Andros 1992 à son palmarès, et surtout rivalisé, ou presque, avec les meilleurs spécialistes du rallye raid.

Ainsi, il fait jeu égal avec Pierre Lartigue sur le rallye de Tunisie 1992, à bord d’une ZX, qu’il découvre. Il doit toutefois laisser la victoire à son aîné. Quatre ans plus tard, il termine également deuxième du Dakar, derrière Lartigue… Être le dauphin de pareilles références en dit long sur le talent du personnage. Après le retrait de Citroën en rallye raid, ce champion attachant a largement contribué au développement de la Xsara, en tant que pilote essayeur.

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je suis tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ces premiers sites de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.