Hyundai I flow Hybride concept

Hyundai I-Flow Hybride concept car

En 2011 Hyundai proposera un coupé à quatre portes. C’est le message que veut faire passer le concept I-flow Hybride. Pour autant la plastique de la version de série sera totalement différente de celle du concept.

Hyundai I flow Hybride concept
Hyundai I flow Hybride concept

Néanmoins, l’architecture mécanique reposant sur une hybridation diesel avec un moteur à quatre cylindres 1.7 biturbo et une boite robotisée à double embrayage dotée de six rapports, arrivera en production. longue de 4.78 m, soit quasiment le format de la discrète berline Sonata, l’I-Flow démode immédiatement sa classique ainée. Hyundai n’annonce pour l’instant aucune puissance, mais communique sur des rejets de CO2 jugulés à 85 g/km et sur une consommation de carburant de 3 l aux 100 km.

Hyundai I flow Hybride concept
Hyundai I flow Hybride concept

Hyundai a dévoilé le concept i-flow au style agressif au salon de l’automobile de Genève. Créée au centre de design européen de Hyundai à Rüsselsheim, en Allemagne, la i-flow (HED-7) présente en avant-première une future berline de taille moyenne (ou segment D) pour le marché européen.

Abonnez-vous au blog et recevez nos articles en premier

Rejoignez les 568 autres abonnés

L’i-flow est particulièrement remarquable car il s’agit de la première hybride diesel-électrique de Hyundai. Elle associe un moteur diesel 1,7 litre à deux étages et turbocompressé à la technologie de batterie lithium-polymère de Hyundai. La puissance est envoyée aux roues par une transmission à double embrayage à 6 vitesses.

Articles similaires

Selon Hyundai, le nom i-flow « reflète la forme exceptionnellement aérodynamique et les lignes fluides du concept car qui attirent l’attention ». Les nombreuses lignes et plis de la voiture s’inscrivent dans le prolongement du langage de conception de Hyundai appelé « Sculpture fluide », que l’on a vu pour la première fois sur le Tucson 2010 et plus récemment sur la Sonata 2011. Le concept i-flow affiche un coefficient de traînée de 0,25, malgré une partie avant extrêmement bizarre qui comporte cinq lèvres différentes.

Selon Hyundai, l’intérieur de la i-flow « redéfinit la perception de l’espace dans le style d’une berline ». Les sièges et la console centrale ont été conçus en collaboration avec BASF pour être extrêmement légers et peu encombrants. La principale interface intérieure est un grand écran profilé, qui peut être commandé par le toucher ou par ce que Hyundai appelle des « entrées gestuelles ». Votre idée est aussi bonne que la nôtre…

L’apparence extrêmement brillante de la voiture est due à un revêtement spécial écologique à base d’eau de BASF.

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.