Essai Peugeot 308 GT

Essai Peugeot 308 GT 2.0 BlueHDI 180 EAT6
Essai Peugeot 308 GT 2.0 BlueHDI 180 EAT6

Essai Peugeot 308 GT : elle n’est pas une sportive mais procure beaucoup de plaisir.

Bleu profond, un design spécifique : ESSAI PEUGEOT 308 GT en ville, elle se fait remarquer. A son volant, les performances montent d’un cran avec son nouveau moteur diesel de 180 ch et le châssis au petit oignons. Cependant, cette 308 GT ne est pas un lion enragé …

Essai Peugeot 308 GT  plus puissante plus de plaisir

Cette Version a été lancée en Janvier 2015 dans le segment des berlines compactes.
Avec 236 000 ventes dans le monde depuis son lancement en Septembre 2013 et le lieu de la quatrième modèle le plus vendu en France en 2014, la 308 fait une belle carrière précoce. Elle accélère aujourd’hui avec cette version haut de gamme GT et reçoit deux moteurs avancés : le BlueHDi 2.0 180 ch avec boîte automatique EAT6 notre modèle de test et le 1.6 THP 205 ch avec une transmission manuelle.
Il faut un bon portefeuille bien garni pour s’offrir cette 308 enrichie : la version essence est facturé € 30 450 et le prix du diesel augmente à € 33,700. Ce est le coup la plus coûteux 308, mais l’efforts tarifaire est justifiée. Par rapport à une 308 150 BlueHDi EAT6 Allure, l’écart est € 3900 en échange d’un meilleur équipement, 30 chevaux supplémentaires, un châssis plus dynamique et surtout d’une esthétique spécifique. Ainsi, une quantité de détails ajoutent du caractère à la conception de la 308 GT que des roues de 18 diamantées, les clignotants avant à défilement ou les rétros ext laqué noirs … Il convient de noter qu’avec cette 308 GT Line Peugeot lance la ligne: le look de la GT sans la motorisations spécifique, comme les S-Line chez Audi ou le Pack AMG chez Mercedes.
A l’ouverture de la porte, le spectacle continue. Ici, le rouge et le noir dominent. Noir pour la sellerie tissu enduit / revêtement de toit Alcantara et l’argent dans les compteurs à damiers. Coutures rouges et le fond de l’écran tactile.

Essai Peugeot 308 GT BlueHDI 180 Intérieur planche bord
Essai Peugeot 308 GT BlueHDI 180 Intérieur planche bord

Essai Peugeot 308 GT : Rivée au sol !

Pour honorer son label GT, la Peugeot 308 aiguise également son châssis. Les suspensions bénéficient de triangles révisées, une suspension plus ferme et d’un essieux arrière plus rigide. Une loi spécifique régissant la direction assistée et les freins complémentent généreusement la gamme. Tous ces changements pour que la 308 GT se différencie de la « classique » version standard au compromis dynamisme VS confort déjà élevé. Ici, lors de cet essai de la Peugeot 308 GT, on se rend compte que l’efficacité est renforcée par une meilleure tenue en virage des mouvements de caisse. Sur cet essai de Peugeot 308 GT, elle est Rivée au sol, la 308 GT va vite en courbes, est rigoureuse en toutes circonstances, mais reste impertubable dans son comportement avec un essieu arrière joueur. Cette Peugeot 308 est bien nommé: c’est une GT, pas une GTi. Le calibrage de la suspension confirme cette philosophie: il reste confortable pour la polyvalence dans la vie quotidienne et pour ne pas fatiguer les occupants sur les longs trajets.

Coté moteur lors de cet essai de la Peugeot 308 GT

Côté moteur, le diesel délivre 180 ch fois et annonce des reprises musclées (5,5s annoncé seulement 80 à 120 km / h). La transmission automatique EAT6 tient le rythme, que ce soit en mode automatique ou manuel par palettes situées derrière le volant. Bon, parce que ceest la seule transmission disponible avec ce BlueHDi 180. Pour accentuer le dynamisme on doit activer le Driver Sport Pack qui est livré en standard. L’effet est une approche visuelle (les compteurs deviennent rouges) et sonore (un amplificateur apporte artificiellement un son sportif au moteur). A conduire, la direction perd de son assistance, coté moteur la cartographie / accélérateur est plus avantageux et la boîte passe ses rapports deux fois plus rapide (0,16 s au lieu de 0,31). Enfin, avec son homologation à 4.0L/100 km (ou 103 g de CO2, les meilleurs taux dans cette gamme de puissance), la 308 GT allie performance et faible consommation. Et si la consommation officielle est un miracle dans la vie réelle, le taux moyen observé reste avantageuse 6,8L/100 km sur l’ordinateur.

Bilan de l’essai Peugeot 308 GT

La souplesse d’utilisation est le principal trait de caractère de la 308 GT, la configuration BlueHDi EAT6 positionné environ 10% en dessous du prix d’une Volkswagen Golf GTD DSG (36 760 6 184 ch). Avec une telle offre et une telle cible, Peugeot confirme sa volonté de monter en gamme et de ne pas laisser Volkswagen Audi ou prendre le champ que pour les berlines haut de gamme. Quelle modèle de Peugeot 308 choisir, on vous guide ici.

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je suis tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ces premiers sites de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.