Les raisons d’envisager l’achat d’une voiture sans permis

Nicolas SCHIAVON

Updated on:

Les raisons d'envisager l'achat d'une voiture sans permis

Les raisons d’envisager l’achat d’une voiture sans permis

De plus en plus de Français considèrent la voiture sans permis comme une solution de mobilité adaptée à leurs besoins. Cela s'explique par les nombreux avantages que ce type de véhicule motorisé offre à son conducteur. Nous faisons le point sur les principales raisons qui peuvent vous pousser à acquérir une voiture sans permis.

Faites des économies avec l’achat d’une voiture sans permis

L'achat d'une voiture sans permis (VSP) est un choix économique pour deux raisons. Tout d'abord, vous n'avez pas besoin de passer le permis de conduire B. Ensuite, son prix d'achat est abordable, comparé à celui des automobiles traditionnelles. Vous devrez toutefois veiller à choisir une assurance auto sans permis, pour ce faire, passez par un comparateur d'assurances en ligne pour vous faciliter la tâche.

Des économies sur le permis de conduire

Le permis de conduire est un examen qui coûte en moyenne 1 800 euros. Si vous choisissez une VSP, vous n'avez pas besoin de payer ces frais. Toutefois, si vous êtes né après le 1er janvier 1988, vous devez présenter un permis AM pour voiturette. Il s'agit d'un certificat qui autorise la conduite des voitures sans permis. Ce type de permis s'adresse aux jeunes à partir de 14 ans et à ceux qui n'ont ni un BSR (brevet de sécurité routière) ni un permis B. La formation théorique du permis AM est gratuite. En revanche, il faut compter entre 100 et 400 euros pour le volet pratique en auto-école.

La voiture sans permis est moins chère qu’une voiture classique

Une VSP est moins chère qu'une voiture classique, aussi bien au moment de l'achat qu'au cours de sa durée de vie. En effet, une VSP coûte entre 10 000 et 20 000 euros. Pour acheter une automobile traditionnelle neuve, il faut compter en moyenne 25 000 euros. De même, la voiture sans permis consomme moins de carburant que les voitures classiques. Ce type de véhicule consomme en moyenne 3,6 litres pour 100 km parcourus. La consommation des voitures traditionnelles les moins gourmandes tourne autour de 5 litres aux 100 km. La révision d'une VSP coûte entre 150 et 250 euros.

Assurance voiture sans permis
Assurance voiture sans permis

Ce que vous devez savoir sur l’assurance d’une voiture sans permis

Les propriétaires de voitures sans permis sont obligés de souscrire une assurance auto. La loi indique que tous les véhicules motorisés terrestres qui circulent sur les routes doivent être couverts au minimum par la garantie responsabilité civile. Si le conducteur est mineur, il ne peut pas souscrire une assurance en son nom. C'est le parent ou le tuteur légal qui doit agir en tant que souscripteur.

Son enfant sera alors considéré comme conducteur principal et couvert par le contrat d'assurance. Il existe trois types d'assurance pour les voitures sans permis : l'assurance au tiers, l'assurance au tiers plus et l'assurance tous risques. Le prix d'une assurance pour auto sans permis varie de 20 à plus de 100 euros mensuels. Le montant de l'assurance est défini par :

  • les caractéristiques techniques de la voiturette,
  • le prix d'achat de la voiture sans permis,
  • le profil du conducteur principal,
  • la manière dont le véhicule sera utilisé,
  • la résidence du conducteur principal,
  • les garanties comprises dans la police d'assurance.

Avant de signer un contrat d'assurance pour voiturette, nous vous recommandons de vérifier les exclusions de garanties inscrites dans le contrat.

Voiture sans permis : un mode de transport flexible, commode et écologique

La voiture sans permis est un moyen de transport qui s'adapte très bien à tous les aspects de la vie urbaine. Son gabarit réduit fait d'elle un véhicule facile à garer en ville. De plus, la limitation de vitesse à 45 km/h qui est imposée à toutes les voiturettes ne se ressent pas sur la plupart des pistes urbaines. En effet, la limitation de vitesse en agglomération est de 50 km/h. Contrairement aux motos et aux 3 roues, les VSP sont plus stables et offrent plus de sécurité et de confort. De plus, ce type de véhicule est facile à conduire. En effet, il n'y a pas de pédale d'embrayage ou de levier de vitesse sur une voiture sans permis. La conduite s'effectue grâce à une boîte automatique. La voiture sans permis est considérée comme un véhicule écologique, car elle ne rejette pas autant de CO2 que les automobiles classiques.

comparer assurance auto voiture sans permis
comparer assurance auto voiture sans permis

La vente de voitures sans permis est en pleine expansion

Le marché des VSP est en pleine croissance depuis quelques années. De 2020 à 2021, la vente de voitures sans permis a connu une hausse de 47 %. Le secteur est dominé par des entreprises nationales telles que Bellier, AIXAM ou encore Chatenet. L'attractivité pour ces types de véhicules peut s'expliquer par l'offre diversifiée que les constructeurs proposent depuis quelques années.

Au niveau de la motorisation, vous avez le choix entre des moteurs thermiques (essence ou diesel) et des moteurs électriques. De la même manière, vous avez aussi beaucoup de possibilités au niveau du design. Vous pouvez choisir une voiture sans permis qui ressemble à un cabriolet, une citadine, un SUV, une berline ou à une voiture sportive. Du côté des options, les possibilités sont nombreuses. Vous avez des marques qui proposent des jantes en aluminium, un système de fermeture centralisé ou la possibilité d'installer un écran tactile.

Les pièges courants à éviter avant d’acheter une voiture sans permis

Avant de vous lancer dans l'achat d'un VSP, il faut éviter de tomber dans certains pièges. Il faut par exemple éviter de confondre les quadricycles motorisés légers aux quadricycles motorisés lourds. En effet, beaucoup d'annonceurs proposent des voitures sans permis à 4 places. Il s'agit d'un dol, car, selon la directive 2002/24/CE, une VSP doit avoir deux places. Les modèles qui sont exposés dans ces annonces sont en réalité classés dans la catégorie des quadricycles à moteur lourds.

D'après la loi, vous devez avoir un permis B1 pour les conduire. Il faut également éviter de tomber dans l'arnaque des dons de voitures sans permis. Il s'agit d'un système d'escroquerie en ligne qui peut prendre plusieurs formes. L'une des plus courantes consiste à vous faire payer des frais de douane ou des frais d'acheminement pour un VSP qui n'existe pas. Soyez vigilants et gardez à l'esprit que le don de voiture sans permis n'existe pas.

Source : https://www.businesscoot.com/fr/etude/le-marche-des-voitures-sans-permis-france

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.