Le dernier cabriolet de Ferrari roule à 300 km/h et n'a pas de pare-brise Ferrari SP1 et SP2

Les cabriolets Ferrari SP1 et SP2 roulent à 300 km/h

Les derniers cabriolets Ferrari SP1 et SP2 roulent à 300 km/h et n’ont pas de parebrise

À première vue, ils ressemblent à ce que l’on pourrait trouver lors d’un rallye de voitures anciennes – et ce n’est pas surprenant, puisque Ferrari retourne intentionnellement un demi-siècle en arrière avec la conception de deux nouveaux modèles SP1 et SP2 qui ont fait leurs débuts au Salon de Paris 2018 de cette semaine.

Mais si les supercars Ferrari presque jumelles Monza SP1 et SP2 peuvent paraître rétro, elles sont résolument modernes sous leur peau de carbone, partageant le moteur V-12 le plus rapide jamais proposé par Ferrari, capable d’atteindre 200 km à l’heure en moins de 8 secondes. .

Les deux modèles Ferrari Monza SP1 et SP2 font partie d’une nouvelle opération lancée par le constructeur italien. Surnommé Icona Ferrari, il s’attachera à faire revivre les concepts de design classiques du passé de la marque. Cela fait partie de la nouvelle stratégie lancée par Ferrari depuis son introduction en bourse en 2015, en ajoutant une variété de nouveaux modèles pour aider à stimuler la demande.

Cela dit, les voitures Monza SP1 et SP2 seront sans aucun doute considérées comme exclusives et ne devraient en construire que 499. Ferrari dit qu’elles ne les vendront qu’à ses «meilleurs clients et collectionneurs», ce qui signifie que vous devrez vous croiser les doigts et attendre une invitation si vous espérez en avoir une.

Les deux nouveaux modèles Icona sont en grande partie identiques. Toutefois, comme son nom l’indique, le SP1 ne peut contenir qu’une seule personne et le SP2 laisse la place à un passager en éliminant le cache-bagages.

Les corps en fibre de carbone ultralégers et ultra-résistants remplacent l’aluminium laminé à la main et martelé qui était la norme chez les constructeurs exotiques au cours des années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale. Cela réduit le poids, améliore les performances et améliore la sécurité.

Une des caractéristiques les plus inhabituelles est l’absence de pare-brise sur les modèles Monza. Au lieu de cela, les supercars s’appuient sur un nouveau concept que Ferrari appelle un «bouclier anti-vent virtuel», qui utilise des astuces aérodynamiques pour acheminer l’air autour des occupants.

Les deux voitures partagent le même V-12 de 6,5 litres à aspiration naturelle, qui fournit 809 chevaux aux roues arrière. Soit 20 poneys de plus que l’actuel roi de la performance Ferrari, le 812 Superfast, qui porte bien son nom.

Les appuie-tête surdimensionnés des voitures Monza seront clairement nécessaires, car les SP1 et SP2 atteignent tous les deux 100 km/h en seulement 2,9 secondes, alors qu’il ne faut que 7,9 secondes pour passer d’un arrêt à 200 km/h.

C’est le genre de performances que les pilotes de vitesse ne pouvaient rêver que dans les années 50 et 60, lorsque Ferrari battait la concurrence à l’Autodromo Nazionale Monza, la piste épuisante de Formule 1 dans cette ville ancienne qui a longtemps abrité le Grand Prix.

Bien que calqué sur les voitures de course classiques, Ferrari affirme que les SP1 et SP2 seront street légales. Il reste toutefois incertain que les voitures, sans pare-brise, soient approuvées par les législateurs de certains pays. Ils pourraient nécessiter des modifications ou l’utilisation de casques.

Vidéo présentation Ferrari SP1 et SP2

Ferrari n’a pas encore annoncé publiquement un prix pour les deux Monzas, bien que la spéculation se situe entre 2 et 3 millions de dollars et pourrait augmenter encore. C’est le point de mire d’une nouvelle vague d’hypercars ultra-exclusives destinés au collectionneur d’automobiles. Aston Martin demande 3,5 millions de dollars pour les 150 modèles Valkyrie qu’elle construira, chacun produisant plus de 1 000 chevaux.

Ferrari 488 Pista Spider
Ferrari 488 Pista Spider

Photo: Salon de l’auto de Paris La photo de la nouvelle Ferrari 488 Pista Spider est présentée au salon de l’auto de Paris le 2 octobre 2018.

Pour ceux qui ont un portefeuille un peu plus mince, Ferrari a également sorti son dernier opus au salon de Paris. La 50ème voiture décapotable Spider que la société ait jamais lancée sera également la plus puissante. La 488 Pista est équipée d’un moteur de 720 chevaux qui, selon ses dires, atteindra 100 km/h en moins de 3 secondes.

L’idée de voir trois nouvelles Ferrari faire leurs débuts dans un même salon automobile pourrait choquer certains fans, mais le constructeur de voiture de Sport vise une augmentation importante des ventes au cours des prochaines années, soutenue par les 15 nouveaux modèles qu’il prévoit de lancer. d’ici 2022.

Summary
Les derniers cabriolets Ferrari SP1 et SP2 roulent à 300 km/h
Article Name
Les derniers cabriolets Ferrari SP1 et SP2 roulent à 300 km/h
Description
Les cabriolets Ferrari SP1 et SP2 roulent à 300 km/h et n'ont pas de pare-brise. Ils font parti d'un programme Marketing Icona Ferrari chargé de faire revivre la passion des anciens modèles.
Author
Publisher Name
Carideal

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

1 commentaire sur “Les cabriolets Ferrari SP1 et SP2 roulent à 300 km/h

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.