Fiat Panda présentation

fiat-panda.jpg

FIAT PANDA

Avec la Smart Fortwo, la Renault Twingo et la 500,sa cousine, la Fiat Panda constitue le club très fermé des citadines qui offrent à la fois des motorisations à essence et diesels. Une recette qui n’a pas un grand succès(3% des ventes pour la Panda), mais qui répond à une demande, maintenant que les citadines ont tout des grandes, notamment en matière d’équipement de sécurité et de confort, et qu’elles peuvent plus facilement s’échapper des villes. Cette Panda fait l’impasse sur des éléments tels que la banquette modulable ou encore les rétroviseurs électriques, le radar de recul ou le régulateur de vitesse. S’ils se trouvent logiquement écartés de la finition de base, ils pourraient intégrer la dotation de série de cette version haut de gamme. Mais la Panda affiche d’autres talents, comme son habitabilité, son poste de conduite agréable et la sobriété de sa mécanique. A bord, la présentation est gaie, apparaît moins économique qu’avant, et les nombreux rangements, bien dimensionnés, lui permettent de proposer une agréable qualité de vie automobile.Mais vendue 2150 € moins cher que la version à essence de 69 ch (bonus déduit) en finition Lounge, cette déclinaison s’adresse soit aux inconditionnels du diesel, soit à ceux qui parcourent plus de 20 000 km par an; et plutôt en dehors des zones urbaines, son moteur à filtre à particules ayant besoin des moments de roulage à vitesse soutenue pour se régénérer.

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.