Les alliances en constructeurs : une solutions?

Les alliances entre constructeurs : une solutions?

Les alliances entre constructeurs peuvent-elles être une réponse judicieuse pour éviter les restructurations industrielles? « Oui, répond en substance Laurent Petizon. Mais il faut caractériser deux types d’unions. 1: L’alliance complémentaire, comme autrefois celle de Daimler et de Chrysler, évite les doublons, donc les restructurations. Mais elle propose peu de synergies à mettre en oeuvre a excepté dans les achats.En effet, comme les véhicules ne sont pas dans la même gamme,les gains d’échelles sont limités. 2: L’alliance entre constructeurs proches en gamme et géographiquement. Dans ce cas, les recouvrements sont importants, ce qui permet de faire jouer des synergies en achat et éventuellement en production, voire en R&D.Mais mettre en oeuvre ces synergies demande beaucoup d’énergie et présente un coût social et sociétal qu’il ne faut pas négliger.Il faut faire attention pendant ce temps-là, à ne pas se distraire d’autres questions essentielles comme les ventes, les nouveaux modèles… Sinon, les concurrents en profitent, »

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.