Audi TT phase I occasion

Audi TToccasion

Audi TT tableau de bord

Basé sur la plate-forme de la Volkswagen Golf IV, l’Audi TT d’occasion ne peut revendiquer le statut de vrai coupé sportif. Ses suspensions très fermes en font une voiture peu à son aise sur les routes bosselées, et son équilibre général tend vers un sous virage qui rassure le néophyte. Néanmoins, ses moteurs très vigoureux lui garantissent des performances de premier plan. En entrée de gamme, le 1.8T de 150 ch ne se montre pas ridicule, mais la version de 180 ch, très répandue, conviendra mieux à ceux qui se soucient du chronomètre. Bon à savoir, les modèles les plus puissants sont systèmatiquement équipés de la transmission intégrale quattro. C’est le cas de la version 1.8 T de 225 ch, et surtout du séduisant et mélodieux V6 3.2 de 250 ch. Avec la boite robotisée DSG, ce n’est que du bonheur !

A l’achat, certes, la présentation est luxueuse et l’équipement plutôt complet. Mais s’installer à bord de l’Audi TT d’occasion donne l’impression de prendre les commandes d’un sous marin ! La surface vitrée, réduite au minimum, et la ceinture de caisse relevée contribuent à nourrir ce sentiment d’enfermement. Claustrophobes s’abstenir! De plus, les montants très épais nuisent à la vision de trois quarts arrière. Les places arrières, à la fois étroites et peu confortables, n’accueilleront des adultes que sur les brefs parcours. Quant au coffre, il conviendra aux escapades d’un couple en week-end. Bref : l’Audi TT d’occasion n’est pas un coupé très polyvalent ! Il se concentre sur l’essentiel : la conduite, avec une excellente ergonomie et une position derrière le volant réellement parfaite.

Pour son achat, coté moteur, le bilan est globalement positif. Les 1.8 T jusqu’en 2001 présentent toutefois un risque de casse du turbo. Un encrassement du débitmètre d’air, perte de puissance à partir de 60000 à 80000 km, peut affecter les modèles fabriqués jusqu’en 2003. La pompe à eau des versions 150 et 180 ch, fuit parfois dès 70000 km. Le volant moteur défectueux des variantes Quattro jusqu’en 2000 génère des vibrations à la décélération. Coté châssis, on note une vivacité excessive du train arrière sur les premiers modèles jusqu’en 2000. Des améliorations ont été apportées en usine : adoption d’un becquet, ESP en série, modification des réglages du train arrière en décembre 1999, puis du train avant en mai 2000. Enfin, le train arrière des Quattro jusqu’en février 2000, sujet à la corrosion, risque de rupture des articulations a fait l’objet d’un rappel en juin 2000. L’Audi TT a été fabriquée de 1998 à 2006 et il y en a 6600 en circulation.

Plus sur nos Audi TT sur http://www.carideal.com/96-tt

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je suis tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ces premiers sites de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.