Carlos Sainz complète la dream team Citroen en 2003

En 2003 « El Matador » Carlos Sainz complète la dream team Citroën composé de Sébastien Loeb et Colin Mc Rae

Carlos Sainz «El Matador » a d’abord manié les raquettes de squash avec dextérité, avant de devenir un as du volant. À 16 ans, Carlos Sainz remporte en effet le Championnat d’Espagne de cette discipline. Il effectue ses débuts en rallye deux années plus tard.

Carlos Sainz complète la dream team Citroen en 2003
Carlos Sainz complète la dream team Citroen en 2003
Carlos Sainz
Carlos Sainz

Carlos Sainz est né le 12 Avril 1962 de nationalité espagnole. Ses principaux succès : champion du monde des rallyes en 1990, et 1992 sur Toyota ; rallye de Turquie 2003, 1ère victoire sur terre de la Citroën Xsara WRC. vainqueur de la coupe du monde des rallyes tout terrain 2007 sur Volkswagen et du Dakar 2010.

Toutefois, il doit attendre 1987 avant de s’engager pour la première fois sur le Championnat du monde des rallyes. Il court alors sous les couleurs de Ford, qu’il quittera en 1989, afin de rejoindre Toyota. En fin de saison, Sainz termine à la huitième place du Championnat.

Mais il passe à la vitesse supérieure dès 1990. Deuxième du rallye de Monte-Carlo, il s’impose sur quatre autres, dont celui des 1 000 Lacs, en Finlande. La portée de cet exploit peut se mesurer au fait que, sur cette épreuve, aucun pilote non nordique n’a triomphé avant lui.

Articles similaires

En fin de saison, il connaît la consécration mondiale. Un titre qu’il perd l’année suivante, après une lutte pourtant acharnée avec le Finlandais Juha Kankkunen, jusqu’à l’ultime étape, le rallye de Grande-Bretagne…, malgré aussi ses cinq succès au cours de cet exercice. Mais Carlos Sainz récupère son bien en 1992, aux dépens de… Kankkunen, son coriace rival. Il est alors temps pour lui de rejoindre Lancia, où il ne reste qu’une saison, plutôt médiocre d’ailleurs.

Puis il entame sa collaboration avec Subaru. En 1994, comme en 1995, il doit se contenter à nouveau d’une place de vice-champion du monde. De 1996 à 2002, il fait le yo-yo entre Ford et Toyota, sans jamais retrouver le sommet du Championnat. En 2003, Sainz complète la Dream Team Citroën, avec Colin McRae et Sébastien Loeb, mais perd malheureusement toute chance de titre sur la dernière étape, le rallye de Grande-Bretagne, où sa Xsara WRC est victime d’un problème électrique dû aux caméras embarquées. La même année, il est toutefois celui qui apporte à la Xsara WRC sa première victoire dans un rallye sur terre, en Turquie.

Ses derniers faits d’armes en WRC ? Une victoire en 2004 sur le rallye d’Argentine : avec ce vingt-sixième et dernier succès, il dépasse l’ancien record de Colin McRae, avant d’être lui-même devancé par Sébastien Loeb, deux ans après, au Japon. Toujours en 2004, Sainz (avec l’appui de son copilote Marc Martf) participe activement à l’obtention du titre mondial des constructeurs, toujours pour Citroën.

Carlos Sainz

Sur le point de tirer sa révérence au rallye, il effectue deux réapparitions en 2005, où il remplace au pied levé le Belge François Duval, sur les rallyes de Turquie et de l’Acropole. Sur ce dernier, il obtient d’ailleurs la troisième marche du podium. Depuis, roulant pour Volkswagen, Carlos Sainz a retrouvé la lumière des projecteurs en rallye raid, inscrivant le Dakar 2010 à son palmarès.

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je suis tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ces premiers sites de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.