Avis nouvelle Alpine A110 S 2020

Avis nouvelle Alpine A110 S 2020

Nous avons conduit la nouvelle Alpine A110 S sur nos route pour voir si la version plus pointue de notre coupé préféré est encore meilleure.

Alpine A110 S - arrière
Alpine A110 S – arrière

L’Alpine A110 S est une voiture de sport plus sérieuse et plus concentrée. Cela ne la rend pas nécessairement meilleure que le modèle standard, mais cela lui donne un caractère propre. Cependant, si vous demandez une prime de 10 700 € supplémentaire, vous devrez vraiment apprécier sa concentration supplémentaire pour en vouloir une.

Il est rare qu’une nouvelle voiture d’une nouvelle marque (ou, dans ce cas, d’une marque revitalisée) arrive sur le marché et donne aux grands noms établis un sérieux coup de pouce, mais l’Alpine A110 est l’une de ces voitures. Le fait qu’il s’agisse de l’actuel coupé que nous préférons chez Carideal vous montre à quel point nous lui accordons une bonne note.

Pas tout à fait satisfaite, la firme française a développé une version encore plus ciblée et plus puissante pour tenter de consolider sa place de spécialiste accompli des voitures de sport. Il s’agit de l’A110 S et c’est notre première chance de prendre le volant sur nos routes.

Les meilleures voitures de sport en vente en ce moment

Essai Alpine A110S
Essai Alpine A110S

La recette de base d’une voiture conçue pour vous donner un peu plus de tout est celle à laquelle vous vous attendez. La puissance du turbo de 1,8 litre a augmenté de 39 ch pour atteindre 292 ch, les freins sont plus grands et plus puissants, et le roulement de la voiture a baissé de 4 mm, tandis que les ressorts sont 50 % plus fermes et les barres antiroulis deux fois plus rigides.

Sur le papier, il s’agit d’une série de mises à jour importantes. Mais il y a un prix à payer : l’A110 S coûte 10700 € de plus que le modèle d’entrée de gamme. Ce qui, comme nous le savons, est loin de manquer.

La S est équipée de série d’un certain nombre d’autres caractéristiques, telles qu’un échappement sport actif, des capteurs de stationnement avant et arrière, des pédales en aluminium, un système audio Focal et un système télématique qui permet au conducteur de voir en direct les données techniques de la voiture. Ce pack supplémentaire représente à lui seul un montant de 3600 €.

La voiture ne se vante pas de sa personnalité. À part l’inscription noire Alpine à l’arrière, les étriers de frein orange et quelques badges en fibre de carbone, il y a peu de choses qui caractérisent la version A110 S. Elle s’intéresse davantage à montrer ce qu’elle fait qu’à montrer ce qu’elle est.

Essai Alpine A110 S
Essai Alpine A110 S

Mais si vous voulez la peinture gris Tonnerre mat de cette voiture, vous devrez payer la somme astronomique de 4800 €. Le blanc est la seule couleur qui est gratuite. Parmi les autres extras, qui ne sont pas strictement indispensables, citons un toit brillant en fibre de carbone à 2 400 € et des alliages forgés Fuchs de 18 pouces à 1 008 €. Ce qui a commencé comme un prix raisonnable pour une voiture de sport peut rapidement grimper en flèche.

Les changements ont-ils eu l’effet escompté ? Oui, et non. Alors que l’A110 standard glisse avec grâce sur nos routes creusées par les écarts de température, le gel et le dégel et le sel de déneigement, la version S est nettement plus ferme – comme on pouvait s’y attendre compte tenu des modifications apportées à la suspension.

Cela n’en fait pas une voiture inconfortable – loin de là, en fait – mais une couche d’amortissement et de souplesse a été supprimée de la qualité de roulement de la A110 standard.

Le compromis est une voiture qui prend les virages avec plus de précision et d’équilibre qu’auparavant. Il y a moins de roulis lors des changements de direction rapides, et plus de mordant à l’avant. Là où vous pouviez faire glisser l’arrière de l’Alpine A110 standard en équilibrant l’accélérateur avec une direction plus agressive, cette S est plus stable et plus directe. La sensation générale est celle d’une voiture plus concentrée et moins enjouée.

Avec une puissance de 288 ch, l’Alpine A110 S couvre les 100 km/h en 4,4 secondes, soit 0,1 seconde de moins que le modèle standard. Il n’y a pas de couple supplémentaire, mais la puissance est maintenant répartie sur une plage de régime plus large ; le moteur souffre toujours de ce décalage initial à bas régime, mais au-delà de 2 500 tr/min, la puissance supplémentaire se fait sentir, le moteur tirant avec sensiblement plus de force qu’auparavant.

Ce qui reste inchangé, c’est l’excellente boîte de vitesses à double embrayage à sept rapports, qui permet d’effectuer des changements de vitesse en douceur. Nous aurions aimé qu’Alpine ait jugé bon de changer les palettes en plastique derrière le volant ; elles fonctionnent toujours avec un léger clic plutôt qu’avec le cliquetis satisfaisant que l’on attend d’un grand levier de vitesse métallique.

Multimedia Alpine A110 S
Multimedia Alpine A110 S

La hausse du prix de l’A110 S par rapport au modèle ordinaire fait que le coupé dépasse le prix catalogue de certaines concurrentes bien établies, comme la Porsche 718 Cayman S, qui développe 350 ch et est presque au même prix, à 69740 €.

Il y a aussi la BMW M2 Competition. En plus d’être 2000 € plus chère que l’Alpine, à 68 000 €, elle utilise un moteur six cylindres plus caractéristique qui développe 410 ch soit 118 ch de plus.

Le prix élevé de l’A110 S rend encore plus difficiles à avaler les virages que l’Alpine a pris avec la qualité de l’habitacle, surtout si l’on considère la qualité de construction de ses deux rivales, BMW et Porsche. Le système d’info-divertissement de la voiture française aurait l’air dépassé et déplacé dans une voiture à hayon de 15 000 €, sans parler d’une voiture de sport de 68000 €. Une partie des interrupteurs du tableau de bord est terriblement bon marché et, si vous voulez ajuster la hauteur du siège du conducteur, il vous faudra une pause café et un jeu de clés.

Toutefois, peu de ces griefs, voire aucun, ne sont susceptibles de constituer des signaux d’alarme aux yeux des acheteurs potentiels de ce type de véhicules. L’Alpine A110 reste notre nouvelle voiture de sport préférée du moment.

Principales caractéristiques

Modèle : Alpine A110S
Prix : 66500 €.
Moteur : 1,8 litre 4cyl turbo
Puissance/couple :292 ch / 320 Nm
Transmission : Auto à sept vitesses, propulsion arrière
0-100 km/h : 4,4 secondes
Vitesse maximale : 257 km/h
Consommation / CO2 : 6.6 L/100 km / 147 g/km
En vente : Maintenant

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je suis tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ces premiers sites de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.