PSA en voie de racheter le Malaisien Proton

Lotus pourrait être acheté par Geely et PSA achète Proton

La société malaisienne Proton pourrait être reprise par PSA après une longue période d’incertitude financière

Le groupe PSA est en négociations avec Proton pour l’achat de la société, mais la marque Lotus pourrait être achetée par le fabricant chinois Geely, selon les rapports.

Bien qu’il négocie actuellement un accord de prise de contrôle de la filiale européenne de General Motors, Opel, PSA a confirmé qu’il négocie avec Proton sur une possibilité de reprise et est censé être prêt à investir et à construire une nouvelle usine en Malaisie.

Un porte-parole de PSA a déclaré: « Nous sommes en cours de négociation et nous n’avons pas d’autres commentaires à ajouter pour le moment. »

Le chinois Geely achèterait la Marque Lotus qui prépare une nouvelle Elise pour 2020, et PSA achète la Marque Proton
Le chinois Geely achèterait la Marque Lotus qui prépare une nouvelle Elise pour 2020, et PSA achète la Marque Proton

Le fabricant chinois Geely, propriétaire de Volvo, est également intéressé par l’achat de Proton, mais pourrait se voir proposer un deal pour acheter seulement Lotus. Ces conditions pourraient convenir à PSA, qui a moins d’intérêt dans la marque Lotus.

Proton cherche à obtenir un partenaire étranger qui s’impliquerait dans l’entreprise après avoir été renfloués par le gouvernement chinois il y a six mois après une longue période de mauvais résultats financiers.

On pense que les plans de PSA pour le constructeur Proton comprennent la construction d’une nouvelle usine pour augmenter sa production sur le marché de l’Asie du Sud-Est, ce qui aiderait la stratégie Push to Pass de PSA. Les analystes suggèrent que PSA vise à augmenter la capacité de production de Proton jusqu’à 2 millions d’unités sur les 150 000 actuels.

Proton est elle-même détenue par DRB-Hicom, un grand conglomérat malaisien, et l’année dernière a révélé qu’il envisagerait de vendre Lotus pour sauver la marque Proton malade.

A cette époque, PSA, Renault et Suzuki auraient tous exprimé leur intérêt pour l’achat de Proton, mais l’achat de Lotus était encore incertain.

Ce n’est pas la première fois que l’avenir de Lotus et de sa société mère ont été mis en doute – il ya six ans, Proton a fait face à des problèmes financiers similaires. Cependant, l’acquisition des deux marques par DRB-Hicom a permis à Lotus de s’engager dans un avenir plus sûr.

Cet avenir comprend une toute nouveelle Lotus Elise qui sera mis en vente en 2020. L’arrivée et le développement du nouveau modèle a coïncidé avec l’annonce que Lotus a fait un profit pour la première fois en deux décennies.

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ses premiers site de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.