Peterhansel admet que sa victoire au Dakar est dû à l’expérience

Peterhansel admet que sa victoire au Dakar 2017 est du à l’expérience, et pas à la vitesse

Le champion du Rallye Dakar, Stéphane Peterhansel, estime que sa grande expérience a été la clé de sa victoire sur son coéquipier Peugeot Sébastien Loeb, car il estimait que la légende du WRC était plus rapide sur le rythme pur.

Peterhansel a célébré sa treizième victoire dans l’épreuve, devançant Loeb par 5’13s après que le duo ait passé la plupart de la deuxième semaine du Dakar très proche en s’échangeant leur position.

Lors de l’étape Chilecito-San Juan de jeudi, Peterhansel a établi une avance décisive de six minutes sur Loeb, et tandis que la légende du WRC semblait s’approcher pendant l’étape de San Juan-Rio Cuarto vendredi, une crevaison pour Loeb a laissé Peterhansel prendre assez d’avance pour rallier l’arrivée samedi.

« Au début de la course, je n’étais pas sûr de cette victoire, c’était un gros combat avec six sept pilotes, après seulement quatre – et la semaine dernière, c’était juste nous deux », a déclaré Peterhansel.

« Seb et moi, nous nous sommes battus vraiment fort. En fin de compte, je suis le gagnant, mais c’est pour rien, un petit détail. Probablement, j’ai gagné le Dakar hier quand Seb a crevé.

« C’est probablement la victoire de l’expérience, encore une fois. Parce que parfois je savais que je n’étais pas assez rapide pour suivre Seb.

« C’est une grande émotion aujourd’hui, parce que celle-ci n’était pas facile à obtenir, cette victoire n’a pas été facile à obtenir. »

Aucun ordre d’équipe

Peterhansel a ensuite félicité le patron de Peugeot Sport, Bruno Famin, pour avoir décidé de ne pas donner de conseils d’équipe dans la deuxième semaine, alors que la marque française avait déjà établi sa position dominante.

« Je pense que l’esprit à l’intérieur de l’équipe était vraiment bon, Bruno Famin n’a pas donné d’ordres d’équipe et c’était la meilleure chose que nous avions », a ajouté Peterhansel.

« C’était juste un combat entre les pilotes, avec la même voiture, et juste le meilleur pilote qui a remporté le Dakar. C’était une grosse tension jusqu’à la fin, mais vraiment sympa pour nous, bien sûr. «

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ses premiers site de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.