Nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 Ch biturbo

Essai nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 Ch biturbo VS Mercedes break C250 BlueTec 204 ch

Essai Un MOTEUR 2.0L DIESEL DE 240 CH !

Nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 ch biturbo
Nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 ch biturbo

La nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 ch biturbo 4Motion

Biturbo diesel 240 ch, quatre roues motrices, à double embrayage à 7 rapports, la technologie omniprésente: version avancée, la nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 ch biturbo  déclare la guerre aux break haut de gamme. Pour évaluer ses nouveaux arguments, nous la comparons à la Mercedes break C250 BlueTec 204 ch 4matic Sportline.

EXPLICATIONS de cet essai nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 Ch biturbo VS Mercedes break C250 BlueTec 204 ch

La Volkswagen Passat change de braquet…
Si la vieille Volkswagen Passat pourrait être considéré comme un grand lifting de son prédécesseur (dimensions, et châssis sont restés les mêmes), la nouvelle huitième génération change tout, la caisse, intérieur, moteurs, boîtes, équipement technologique. Et plateforme modulaire « MQB » plus maigre de 88 kg et pouvant accepter des groupes motopropulseurs hybrides rechargeables. Cette version joue sur un autre tableau. Sûrement fatigué d’attirer essentiellement les flottes d’entreprises (qui absorbent 70% des ventes de Passat en France I) la nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 Ch biturbo présente des caractéristiques capable d’inquiéter ses rivales haut de gamme, sa nouvelle cible.

Ainsi, sa transmission est assurée à toutes les quatre roues 4Motion, par l’intermédiaire d’une boîte de vitesses robotisée à double embrayage à sept rapports. Sa puissance s’élève à 240 ch, avec un petit 4 cylindres alimenté de force par deux turbocompresseurs et une cylindrée de deux litres. Son technologique abonde avec, la régulation du freinage anti-collision, un système multimédia GPS de pointe, la suspension a conduit à quatre modes de conduite. Logiquement, le prix est à l’avenant : 50 900€. Au même niveau que sa concurrente la Mercedes break C250 BlueTec 204 ch 4Matic qui approche les  € 55,000 malgré sa puissance inférieure. Mais la Star, est sûre de son image …

Essai Mercedes Classe C Break C250 Bluetec 4Matic
Essai Mercedes Classe C Break C250 Bluetec 4Matic

La Mercedes break C250 BlueTec 204 ch 4Matic sur la défensive

Comme pour les gammes inférieurs, la catégorie des familiales passe au downsizing, la pratique de la réduction de la cylindrée du moteur afin de consommer moins. Ce segment ne proposait que des 6 cylindres il y a quelques années, mais maintenant des 4 cylindres pour ce prix et cette puissance, sans aucun complexe. Côté performances : 240 ch, 500 Nm de couple, l’accélération d’une voiture de sport d’il y a dix ans (6,3 secondes de 0 à 100 km / h).

Les 240 ch de la nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 Ch biturbo en font un missile ! Si les sentiments de conduite restent souple, la Volkswagen détale comme un lapin, rigole à chaque rampe d’autoroute et élimine le dépassement d’un effleurement sur l’accélérateur. Derrière sa rivale ne se laisse pas trop prendre de retard. La puissance inférieure (204 ch) a été compensée par une valeur de couple identique à celle de la Passat, qui maintient des accélérations appuyées.
Aussi forte que les 6 cylindres, ces petites cylindrées nerveuses malheureusement n’offrent pas tout à fait les mêmes sensations. Résultat de la forte accélération dans un joli petit grognement, en particulier dans la Mercedes . La nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 ch biturbo peut être également amélioré avec un inaudible TDI à 125 kmh mais bruyant à 130 km/h. pour ce qui est de l’agrément de conduite, la Volkswagen gardent encore un petit avantage à une boîte automatique plus souple et lisse et un système Stop & Start plus discret.

Spectaculaire le tableau de bord de la Mercedes break C250 BlueTec 204 ch en met plein la vue mais reste moins pratique que la Passat
Spectaculaire le tableau de bord de la Mercedes break C250 BlueTec 204 ch en met plein la vue mais reste moins pratique que la Passat

A ViVRE la nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 ch biturbo est plus agréable

Si le tableau de bord de la nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 ch biturbo semble très classique à côté de celle, spectaculaire, de la Mercedes break C250 BlueTec 204 ch 4Matic, il cache une caractéristique inhabituelle sur cette finition Carat Edition: un bloc compteurs entièrement diffusés sur un écran, inspiré par la dernière Audi TT. Vitesse, ordinateur de voyage, mais aussi la cartographie GPS, tout passe sous les yeux du conducteur ! Les configurations sont multiples (petits compteurs plus ou moins, des informations visibles plus ou moins nombreux), et a appelé à un temps d’adaptation inhabituelle au volant d’une Passat connue depuis longtemps pour la simplicité de ses éléments de contrôles. Par rapport à la Mercedes break C250 BlueTec 204 ch, il conserve toujours l’avantage, car il utilise une roue surmonté d’un pavé tactile pour contrôler l’écran central, moins intuitive que le traditionnel écran tactile Volkswagen.

Essai Volkswagen Passat TDI 240 ch
Essai Volkswagen Passat TDI 240 ch

Les sièges arrière de la nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 ch biturbo sont plus accueillants que ceux de la Mercedes break C250 BlueTec 204 ch. Le HUD est spécifique à la Mercedes. Cette option est facturée 1200 €.

Comme habitabilité la nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 ch biturbo tire avantage de sa plus grande longueur de 7 cm pour fournir plus d’espace de coffre. 650 L en  cinq sièges et en deux places 1780 L. La Passat de Volkswagen devient d’autant la référence de la catégorie simplement, loin devant la Mercedes break C250 BlueTec 204 ch qui est limitée à 490L et 1510L dans ces configurations. La fermeture du hayon inférieure va compliqué le retour du marché aux antiquaires. La Mercedes Classe C n’oublie pas les détails haut de gamme : hayon motorisé, manette pour rabattre la banquette depuis le coffre (comme la Passat), cache-bagages intelligent, qui s’élève à l’ouverture du hayon.

A L’ACHAT laquelle choisir la Passat SW TDI 240 ch ou la Mercedes break C250 BlueTec 204 ch ?

Question tarif Mercedes surclasse la Passat de 4000 € pourtant plus puissante de 40 ch !
4000 € ! C’est la somme qui sépare la Classe C de la Passat c’est pas rien. On pourrait comprendre si Mercedes pouvait le prouver par dotation de série plus généreuse mais dans ce cas se serait l’inverse: Climatisation trois zones, un système audio haut de gamme et la sellerie cuir, sièges chauffants suspension pilotée sont en options sur la Classe C ! Pour aggraver les choses, les options sont souvent plus cher chez Mercedes en particulier sur les équipements souvent choisis comme la peinture métalisée.

CONCLUSION de l’essai : Victoire à la nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 ch biturbo

Sur le papier La nouvelle Volkswagen Passat SW TDI 240 ch biturbo est moins cher et mieux équipé que la Mercedes break C250 BlueTec 204 ch, normal. En performance la Passat dépasse la Classe C, ainsi que pour le confort, l’agrément de conduite, l’aménagement intérieur et les équipements technologiques. La Passat vient se « fritter » avec le segment des premium. on peut pourtant se poser la question de savoir si sa clientèle va accepter de dépenser 50 000 € pour une Volkswagen ? Ou mieux si la clientèle du segment des premium va lui accepter de dépenser cette somme pour une Volkswagen ? Quand on parle d’image et de design à ce tarif là cela a son importance

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ses premiers site de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.