Nouvelle génération de moteur haute technologie i-Art Volvo

Nouveaux moteurs de haute technologie i-Art pour Volvo

Volvo met ses moteurs trop gournand à la diète et remplace ses 8, 6 et 5 cylindres par une nouvelle génération de quatre cylindres essence et diesel i-ART. Volvo a tout à y gagner en agissant ainsi, déjà sur le poids des blocs moteurs de -30 à -90 kg suivant les blocs et annonce des baisses de consommation de -15 à -35% avec des puissances en hausse par exemple + 11% sur le D4.
Cette nouvelle génération de moteur est prévu pour pouvoir s’accoupler avec le future système d’hybridation dans la nouvelle plateforme modulaire qui sera inaugurée dans le future XC90.
Cette nouvelle technologie i-ART utilise de nouveaux injecteurs chapeautés chacun par un calculateur afin d’adapter en permanence la bonne pression d’injection, jusqu’à 2500 bars. cette technologie devrait permettre d’ajuster plus finement la consommation de carburant.
Volvo annonce 181 ch et 99 g de CO2 par kilomètre.

Nouvelle technologie Volvo I-Art Volvo en vidéo

Il peut ressembler au titre d’une exposition d’art moderne, mais le nouveau système i-ART de Volvo  prévu pour le constructeur automobile en 2014 sur la base d’un moteur 2.0-L à quatre cylindres diesel pourrait plutôt représenter ce qui se fait de mieux dans la réduction des émissions polluantes.

Derek Crabb, vice-président de la conception moteur, a déclaré que le système i-ART, qui sera présenté au public le 10 septembre au Salon de Francfort (IAA) 2013, est une percée d’importance similaire à l’arrivée de la sonde à oxygène Lambda dans les pots catalytiques Volvo il ya presque 40 ans.

Nouvelle génération de moteur haute technologie i-ART pour Volvo
Nouvelle génération de moteur haute technologie i-ART pour Volvo

Les initiales i-ART signifient Intelligent Accuracy Refinement Technology. Développée par Denso et présentée pour la première fois à l’IAA 2011, la technologie comprend un capteur de pression de carburant et un micro-ordinateur, qui surveille la pression d’injection basée sur diverses données d’entrée, intégrée au sommet de chaque injecteur de carburant. Le système en boucle fermée gère précisément les injections de carburant pour correspondre à des conditions de cycle moteur spécifiques. Il remplace le capteur de pression unique généralement positionné dans le rail de carburant.

Le nouveau système de common rail Volvo diesel fonctionne à une très haute pression de 2500 bar. Il a été développé pour équiper le moteur i-ART et les bi-turbos afin de fournir des améliorations requises dans les émissions de polluants et les performances. Le système sera d’abord utilisé sur les Volvo S60, V60, et XC60 diesel de 2014.

La consommation de carburant des nouveaux moteurs est réduite de 10 à 30% par rapport aux moteurs de même puissance mais de plus grande cylindrée, a déclaré Crabb. Les ingénieurs de Denso ont déclaré que le système i-ART pouvait améliorer l’efficacité énergétique de 2% par rapport aux systèmes à boucle ouverte. Il a été développé pour permettre aux moteurs diesel de respecter les réglementations Euro6 avec une charge de post-traitement réduite. Toyota utilise également des systèmes i-ART dans les moteurs diesel commerciaux 3.0-L qui vont être commercialisés.

Un aspect secondaire mais significatif des nouveaux diesels Volvo avec des puissances nominales jusqu’à 225 ch et 400 Nm est leur bruit, que Volvo a travaillé et conçu en fonction des attentes de leur cibles de client.

Les diesels 2014 font partie d’une nouvelle famille de moteur appelée E-DRIVE, issue d’un programme de développement connu sous le nom de Volvo Engine Architecture. Ils couvrent à la fois les moteurs essence et la technologie diesel et remplacent huit moteurs actuels. Ils seront accoupléz soit sur des transmission automatique à huit rapports ou manuel à six rapports, avec des rapports optimisés pour l’économie de carburant.

Les moteurs ont été développés avec l’intention de les intégrer aux programmes hybrides-électriques de Volvo afin de délivrer des puissance combinées del’ordre d’un moteur V8, a dit Crabb. Les moteurs électriques associés peuvent être couplés avec le moteur à l’avant d’une voiture ou à l’arrière (pour fournir une transmission avant ou à quatre roues motrices), la batterie étant positionnée centralement dans les deux cas. Volvo teste également des solutions d’inertie pour son programme hybride.

Les moteurs à essence développeront jusque 302 ch, le plus puissant en utilisant une combinaison de compresseur et de turbocompresseur pour améliorer le couple dans les bas régimes et aider à obtenir une arrivée de puissance linéaire. La technologie de distribution variable est incorporée. Volvo a également mis l’accent sur la minimisation du frottement, les arbres à cames fonctionnant avec des roulements à billes.

Les diesels disposent d’un système intelligent de gestion de la chaleur intégrant des «valves intelligentes» pour aider à accélérer le réchauffement dans des conditions ambiantes à basse température.

Le programme de test pour la nouvelle famille de moteurs comprenait l’expérience de la course dans le championnat WTCC (Championnat du monde de voitures de tourisme) de Volvo en 2011.

Les groupes motopropulseurs E-DRIVE ont été conçus et développés au centre de propulsion de Göteborg de Volvo et sont construits dans son usine de moteur de Skövde, qui a produit 412 343 unités en 2012.

 

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.