Comment GM et les Etas-Unis ont accéléré la chute de PSA

peugeot-gm-etats-unis-iran-khodro-blog-carideal-mandataire-automobile.JPG

Peugeot et Général Motors pour une guerre commerciale en Iran avec les Etats-Unis

Pour ne pas y aller par quatre chemins comment PSA s’est fait enfler par Général Motors sans doute avec l’appuie du gouvernement des Etats-Unis.
Un rappel des faits : Il y a quelques mois le Groupe PSA en proie à des difficultés financières suite à la grave crise européenne se rapproche du Groupe Général Motors lui même propriétaire de la marque Opel en Europe elle-même en difficulté.
Rappelons que Général Motors a bénéficié de 50 Milliards de Dollars du Gouvernement Américain en 2008 pour le sauver de la faillite.
Général Motors a pris 7% du capital de PSA, en échange d’accords et de collaborations techniques pour développer des modèles en commun et ainsi faire des économies d’échelle.
Ce que l’on ne nous a pas dit à l’époque et qui a été confirmé depuis, c’est que dans l’accord, une clause prévoyait d’appliquer l’embargo Obama contre L’Iran, PSA devait stoper ses activités d’assemblage et de vente de voitures en Iran, ce qui représentait pas moins de 470 000 voitures par an !
L’arrêt total et immédiat de sa collaboration avec Iran Khodro a encore accru ses difficultés financières et sa trésorerie.

« Pourtant, une source bien informée affirme au Point.fr que Peugeot a bel et bien dû montrer patte blanche à GM au sujet de l’Iran avant la signature de l’accord. « C’est l’administration Obama (l’État fédéral possède 60 % de GM, NDLR) qui a imposé la rupture des relations avec l’Iran », souligne la source. Au cours de la crise de 2008, GM a notamment bénéficié d’une aide de près de 50 milliards de dollars de la part de Washington. » (lepoint)

Général Motors écrit à ses fournisseurs afin de leur donner l’ordre de ne pas travailler avec l’Iran sous peine d’être radié de la liste de leur fournisseurs.

« Faits ce que je dis et pas ce que je fais« , le bon vieille adage de général Motors avec le gouvernement américain en sous-main pour plomber notre industrie Européenne.

Général Motors & le Gouvernement Américain font du lobbie en sous main à Téhéran

Général Motors est en train de nouer des contacts avec Iran Khodro, l’ancien partenaire de PSA pendant que le gouvernement américain est en train de négocier à son compte un accord commercial sur le nucléaire. Rien que ça !

Arnaud Montebourg et le made in France
Arnaud Montebourg et le made in France

Comment le gouvernement français avec les contacts qu’il a grâce à ses services de renseignements au moyen orient a t il pu laisser passer cela ?
Comment est il possible que nos ministres n’aient pas déclenchés une cellule de crise ?
On sait très bien que les américains ne font rien sans rien, et qu’ils sont en guerre commerciale permanente pour imposer leur hégémonie et qu’ils ne reculent devant rien, et ce ne sont pas des propos anti-américains, c’est la réalité.

Une marinière ou un robot ménager coûte moins chère qu’une voiture : quand on voit le patrimoine automobile de nos ministres on peut comprendre leur désintérêt pour la voiture, eux qui roulent avec chauffeur pour certain.

Espérons que les dernières négociations de Mr Fabius, et la nomination de Carlos Tavares au poste de président de PSA permettront à Peugeot de reprendre sa place qui était la sienne, et ma foi, si on a pas besoin de Général Motors et bien c’est tant mieux !

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.