Tout est bon pour baisser les consommations des véhicules

Les équipementiers et les constructeurs font feu de tout bois et vont tout azimuth afin de trouver des solutions pour baisser les consommations et les émissions de CO2 des véhicules. Ils font preuves de beaucoup d’inventivité. L’objectif est de passer les normes Euro VI qui entreront en vigueur en septembre 2014 et 6.2 en 2016. La nouvelle norme mondiale du cycle d’homologation des véhicules WLTP devrait bientôt rentrer en vigueur, et elle va donner des résultats bien plus réalistes qu’aujourd’hui.
La commission européenne a fixé comme objectif une moyenne de 95 g/km de CO2, qui si le nouveau cycle d’homologation passe semble irréalisable….
Après le downsizing, qui est la réduction de la cylindrée et l’ajout d’un turbo pour garder la puissance et le couple, on parle aujourd’hui de downspeeding, ce qui est l’allongement des rapports de boite de vitesse qui malheureusement pénalise les reprises sur les derniers rapports, ou alors d’augmenter le nombre de rapports aussi bien pour les boites automatiques. ZF vient de sortir une boite automatique à neuf vitesses, Volkswagen parle d’une DSG 10, et Général Motors et Ford d’une boite automatique à 10 rapports…

Boite de vitesse Automatique ZF BVA9
Image converted using ifftoany

Boite de vitesse automatique ZF BVA9

Zf sort une belle petite nouveauté qui fait pas mal de progrès depuis sa devancière à 6 vitesses de 2004 : elle est plus compacte et permet d’économiser de 10 à 16% de carburant. Sa conception permet de l’implanter soit en position longitudinale ou transversale ou elle peut accepter des couples jusque 480 Nm ! Elle est compatible avec les derniers systèmes Stop & Start, les transmissions 4×2 et 4×4 et même les transmissions hybrides. Dans ce cas le convertisseur de couple est remplacé par un moteur électrique.
Elle équipe déjà le range Rover Evoque, et bientôt le nouveau Jeep Cherokee en 2014. La boite de vitesse privilégie les régimes entre 1500 et 2000 tr/min, et les changements de rapports sont imperceptibles.

BOSCH ECLUTCH
bosch-eclutch-carideal-blog-automobile.jpg

Bosch Eclutch

En ville ou sur des parcours inter-urbains, l’utilisation de la pédale d’embrayage peut vite être fatigante. L’Eclutch de Bosch permet de la supprimer, elle est remplacé par un petit moteur électrique qui va actionner l’embrayage. Il s’agit d’une boite manuelle à débrayage automatique. Le système va automatiquement passer au point mort à l’arrêt lorsqu’on se trouve en 1ere vitesse ou en 2nd. Son fonctionnement ressemble alors à celui d’une boite de vitesse automatique et peut être couplé à un système stop & start. Bosch annonce une réduction de la consommation de 5%, à commercialiser dans 2 ou 3 ans. PSA fait déjà mieux avec sa boite ETG6.

VOLVO VOLANT D’INERTIE
volvo-volant-inertie-kers-carideal-mandataire-automobile.jpg

Volant à inertie Volvo KERS

Le volant à inertie va emmagasiner l’énergie cinétique et la restituer au moment de l’accélération au feu rouge par exemple, ce qui va permettre d’abaisser la consommation. Il s’agit d’un système peu coûteux et peu encombrant. Cela évite les lourdes et chères batteries. Volvo annonce des consommations en baisse de 25%grâce au système KERS développé en collaboration avec SKF. Son principe de fonctionnement est simple : lors des décélérations, le moteur à combustion interne se coupe et le volant à inertie tourne au régime maximum de 60000 tr/min. Lors du redémarage la puissance est transmise aux roues arrières via une transmission à variation continue et un embrayage.
Le volant d’inertie est en fibre de carbone afin de gagner du poids, il ne pèse que 6 kg uniquement, et fonctionne sous vide pour éviter les pertes par frottement.
le volant est capable de développer 80 ch soit au démarrage ou pour maintenir la vitesse de croisière, ce qui permet à la S60 d’atteindre 1000 km/h en 5.5 sec.

BOSCH BRS ou CONTINENTAL ECO DRIVE
bosch-brs-carideal-blog-automobile.jpg

Bosch BRS ou Continental Eco drive

Tous les équipementier travaillent sur un système plus performant que le simple stop & start et qui ne soit pas tout à fait l’hybride. BRS (Boost Recupération system) chez Bosch, Eco Drive chez Continental, ou Hybrid4all chez Valeo : Une batterie lithium-ion de 48V alimente un alterno-démareur, réversible qui peut servir de générateur lors des périodes de freinage, afin de recharger la batterie qui alimente les équipements électriques de la voiture grâce à un convertisseur de tension 48v/12v. Bosch précise que la batterie est rechargée à 100% en cinq freinages.
L’alterno démarreur pourra donc aider le moteur thermique dans les phases de démarrages ou d’accélérations. Bosch annonce une réduction des consommations de 13 à 15% par rapport à un Stop & Start Classique. PSA a annoncé étudier cette solution qu’elle nome Hybrid Eco, peu chère, pour ces citadines polyvalentes et berlines compactes. Mais PSA n’a pas encore choisi le fournisseur.

FORD EWHEELDRIVE
Ford-Fiesta-eWheelDrive-carideal-blog-automobile.jpg

Ford EWheelDrive

Ford et l’équipementier allemand viennent de mettre au point une fiesta électrique avec des moteurs électriques montés dans les roues arrières, Michelin étudie aussi ce système qui a des avantages et des inconvénients. Le gain de place en premier, car il n’y a plus de transmission ni boite de vitesse ni cardan, tout est logé dans les roues arrières, même le circuit de refroidissement, Certain étudie même un système ou les roues peuvent s’orienter à 90° permettant les créneaux à l’équerre. Mais chacune de ces roues pèse 45 kg ce qui augmente les masses non suspendu, et nuit au confort et à la tenue de route.
Chaque roue peut développer 100 ch sur de courtes durées et 700 Nm de couple, ce qui est beaucoup. Ford envisagerait de produire des modèles en 2015.

ZF TRAINS ROULANTS
ZF-jambe-de-force-carideal-blog.jpg

Jambe de Force ZF

L’allègement des véhicules est une des clés pour baisser les consommations et émissions de CO2, et réduire le poids des masses non suspendu, comme les trains roulant est un des objectifs de l’équipementier ZF. Il vient de mettre au point une jambe de force en fibre de verre et plastique pour les trains avant qui réduit les masses de 50%.
Pour l’arrière le carbone remplace la fibre de verre. ZF utilise l’aluminium et le plastique pour les amortisseurs et réduit le poids de 25%. En réduisant les masses non suspendu, ZF améliore le confort et la tenue de route. Malheureusement le prix de revient de ces technologies empêche leur utilisation en grande série.

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.