CITROEN BERLINGO MULTISPACE

CITROEN BERLINGO MULTISPACE

Malgré le restylage le Citroen Berlingo garde cette ligne cubique et un faux aire de camionnette. Aussi ce volant un peu trop horizontal, ce levier de vitesse surélevé, ou cette planche de bord aux plastiques peu valorisants. Mais après avoir vécu avec le Berlingo durant plusieurs jours, il faudrait être de mauvaise foi pour l’estimer comme un simple dérivé d’utilitaire.

CITROEN BERLINGO MULTISPACE
CITROEN BERLINGO MULTISPACE

À conduire ainsi, il n’a rien à envier au vrai monospace de la gamme, le C4 Picasso. Le confort est doux, l’équilibre sain,l’adhérence correcte même sous la pluie. Le HDI de 115ch lui offre des performances considérable peu importe le niveau de charge, reste exempt de vibrations et le bruit de l’accélération augmente peu.

Le seul remarque vient de la boîte de vitesse, à cinq rapports au lieu de six : elle laisse fonctionner le diesel au-delà de 3000 tr/min à 130 km/h, ce qui affecte légèrement le niveau sonore et la consommation (relevée à 7.5l à l’ordinateur de bord) lors des grands parcours sur autoroute.C’est ensuite l’espace intérieur qui captive.

L’énorme garde au toit permet d’intensifier les rangements au plafond au travers d’une vaste capucine à l’arrière et, si l’option Modubox est acheter (750€), d’un tunnel type aviation entouré de hublots. D’autres cachettes sont à découvir : trappes situées dans le plancher à l’arrière, tiroir sous le siège conducteur, boîte à gants supérieur et grand vide-poches central permettent d’accumuler du « bazar ».

Quant au volume de coffre, il ridiculise celui des monospaces classiques : 675L en cinq places, et jusqu’à 3000L en retirant les trois sièges arrière ! L’opération est peu pratique (ils ne rabattent pas sous le plancher), mais déménager chaque week-end est inhabituel.

Devant ces arguments, nous étions presque prêts à excuser au Berlingo des anomalies liés à sa carrière utilitaire : vitres arrière simplement entrebaîllantes, sièges latéraux trop près des flancs pour les adultes et un hayon très haut, qui veut un recul important pour pouvoir l’ouvrir sans risque.

À ce tarif hélas, ils deviennent moins excusables : il faut compter 23850€ pour ce diesel HDI de 115ch enrobé de la finition Exclusive. Ceci n’empêche pas le Berlingo haut de gamme de facturer en plus l’antidérapage ESP, le kit mains libres Bluetooth, la prise USB ou les jantes en alliage. Pour l’histoire, sachez que notre modèle d’essai, fourni en options, dépassait les 27000€.

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.