Nouvelle série 4 cabriolet

BMW série 4 Cabriolet Carideal Mandataire automobile

BMW Série 4 Cabriolet

Le Cabriolet série 4 remplace aussi la série 3 Cabriolet : elle conserve son toit rigide escamotable, alors que la concurrence revient à la toile. L’ouverture du toit de la BMW série 4 Cabriolet prend environ 20 secondes. Il se compose de trois parties. Il est très bien intégré dans l’allure générale de la voiture et affine le coffre. Il peut s’ouvrir en roulant jusque 18 km/h ou à distance via la clef de contacte.

Contrairement aux Renault CC Mégane ou Peugeot 308, le pare-brise de la Série 4 ne revient pas trop dans l’habitacle. On profite mieux du soleil, sans risquer de se cogner dans la baie en montant à bord… PRATIQUE Le filet anti-remous est logé derrière la (peu confortable) banquette. Ce toit rigide a un inconvénient son poids, 230 kg, ce qui porte ce cabriolet à 1775 kg en motorisation 428i automatique qui lui va si bien d’ailleurs.
Dommage que les moteurs six cylindres aient été sacrifié sur l’hôtel CO2, mais la rigidité de la voiture est au rendez vous avec de très bon train roulants avants et arrières. On sera moins bien assis sur la banquette arrière dans cette cabriolet que dans la coupé, le dossier étant très vertical et la place aux jambes réduite.
La Concurrence Audi A5 et Mercedes Classe E ne font pas mieux.
Il faudra quand même débourser 7800 € de plus que la version coupé pour s’offrire cette CC.

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.