le diesel est en perte de vitesse

Le diesel est en perte de vitesse

Le Diesel est en perte de vitesse dans les immatriculations de véhicules neufs, cela a commencé il y a un an déjà.
Sur les six premiers mois de l’année,49,7 % des ventes de polyvalentes ont été le fait d’une essence, pour 47% de de diesel. Un an plus tôt le diesel représentait encore 55 % des immatriculations, et l’essence 41,6 %… L’explication tient essentiellement à deux modèles, les Peugeot 208 et Renault Clio. La petite Peugeot a été distribuée à 53,5% en diesel au premier semestre (contre 62,3% en 2013),
tandis que sa rivale se vend encore avec un moteur à gazole à hauteur de 58% (67% auparavant).
De plus, le diesel est quasiment éradiqué du segment des citadines où les ventes sont désormais à 94,1 % le fait d’une essence. Sur ce segment B1 ,seul Flat continue de proposer des moteurs diesels pour ses 500 et Panda. A.M.

Un autre constat s’impose: le diesel n’est plus la motorisation majoritaire au sein des polyvalentes, soit le segment qui réalise le plus d’immatriculations en France!

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ses premiers site de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.