L’italie se débarrasse de ses berlines

État italien a décidé de se séparer de 151 de ses plus belles berlines. On y trouve de tout: Alfa 166 diesel de 124 000 kilomètres, BMW
Série 5 de près de 200 000 kilomètres, Lancia The-sis, Maserati Quattroporte, etc. L’Italie est en effet lourdement endettée: quelque 2 000 milliards d’euros de dette publique, selon les médias locaux. Mais à ce propos, nos confrères de La Repubblica ont sans doute vu juste: « L’argent ne viendra pas de la vente des voitures, mais des économies réalisées par le fait de ne plus avoir à les gérer », a écrit le quotidien dans son édition du 27 mars dernier. Ce type de « révolution » a déjà été réalisé en France. En 2013, 29 % des achats d’automobiles à destination des administrations ont été le fait d’un modèle électrique ou hybride

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ses premiers site de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.