Essai BMW i3 électrique

bmwi3-carideal-mandataire-automobile.jpg

#BMWi3 #voitureelectrique

Voici un exemple de ce que pourrait être la voiture du future très proche mue par un moteur électrique de 170 ch et pour 35000 € : La BMW i3, 100 % électrique avec une belle autonomie, entièrement connectée avec un panel de services associés.
Tout le monde le sait pour avoir de l’autonomie sur une voiture électrique il faut une grosse batterie et elle pèse lourd, alors pour rester raisonnable sur la balance, elle allège le reste : la coque est en alu, la cellule en plastique renforcé en fibre de carbone et la carrosserie est en plastique, le résultat est bluffant seulement 1195 kg sur la balance contre 1468 kg pour la Renault Zoé.
La rigidité du plastique renforcé de carbone ou PRFC, est un élément clé qui permet entre autre de se passer de pied milieu et de proposer l’ouverture antagoniste des portes arrières. Le moteur électrique entre les roues arrières les batteries placées sous le plancher permettent de redessiner l’architecture de la voiture, avec un avant court et en libérant de l’espace entre les sièges.

Sur la Route les premières impressions sont celles d’une sportive avec son moteur puissant de 170 ch et son énorme couple de 250 Nm disponible imédiatement, au freinage le couple du moteur électrique en mode récupération d’énergie fait office de freins puissant, en apprenant à doser on peut se passer des freins. La voiture est vive avec une direction directe et plaisante avec un rayon de braquage qui permet de faire un créneau dans un mouchoir de poche. (9.86m). Malheureusement son conforme est ferme et on sent bien les dos d’ânes!

Sujet tabou ou pas son autonomie réelle, on pourra rouler jusque 130 km sans trop y prêter gare ou se lancer dans une conduite éco, et jusque 150 km en mode écoPro+ qui va gérer elle-même les accélerations (afin de les tempérer), et brider les vitesses à 130 et 90 km/h. On aurait pu s’attendre à plus de la part de BMW ? mais le constructeur à l’hélice propose en option un Range Extander, c’est à dire un moteur thermique essence, bi-cylindres de 34 ch à 4710 e qui va permettre d’augmenter l’autonomie d’une centaine de kilomètres en fournissant du courant au moteur électrique. L’autonomie est limitée à 9 litres d’essence. L’addition devient alors très salée.

Le temps de recharge des batteries va dans la moyenne actuelle, 8 heures sur une prise de courant classique, 6 heures grâce à la WallBox de BMW à 895 € minimum, et on pourra bénéficier en option d’un chargeur rapide qui grâce à des bornes spécifiques, permettra de charger les batteries à 80 % en 30 minutes, mais pour le moment ces bornes sont très très très rares en France.

Combien coûte la BMW i3 ? BMW l’a annoncé les versions i seront seulement commercialisées dans 33 concessions i choisi par la marque au prix de 34990 € moins le bonus de 6300 € ce qui revient à 28690 € hors une liste d’options pléthoriques et onéreuses. Qui va mettre ce prix dans une deuxième voiture ? ceux qui ont l’habitude d’y mettre 30 000 € comme dans une Série 1 ou une classe A sans doute , mais certainement pas le genre de clientèle potentiellement attirée par une Zoé ou une Leaf. Il faudra que BMW propose un système d’option de location de voiture thermique pour les longs trajets éventuels au travers d’options.

Y a t il un marché pour la BMW i3 ? Certains pensaient que le marché de la voiture électrique allait s’envoler en 2013, Mr Carlos Ghosn en tête, et ils se sont trompés. 2014 va certainement être de la même veine. La Nissan Leaf a pratiquement baissé ses prix de 6000 € et mis ses batteries en location, Bolloré a rendu sa Bluecar disponible aux particuliers, et l’état sponsorise le Bonus à hauteur de 6300 €. Pourtant, seul 4000 Zoé ont été immatriculées, principalement en voiture de démonstration… et 835 Leaf, on ne parle pas du Twizy.

Il faudrait dans un premier temps une standardisation des prises de recharges électriques rapide en Europe, avec un réseau conséquent et plus dense. Impensable de prendre sa voiture le matin pour se rendre à un RDV à 50 km et de devoir rentrer le lendemain…
28690 € reste un prix destiné à une « élite » qui aura sans doute les moyens de mettre 100 000 € dans sa voiture principale et qui prendra l’avion ou le bateau pour ses voyages longues distances.

/ BMW X5 xDrive 30d

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.