Toyota Yaris Hybride-R Concept Car

Toyota Yaris HybrideR Concept Car
Toyota Yaris HybrideR Concept Car

Toyota Yaris Hybride-R Concept Car

Toyota avait inventé en 2000 sa griffe TS, Toyota Sport qui offrait 106 puis 133 ch, une vrai cavalerie LOL, Le prototype Toyota Yaris Hybride-R en propose 400 ch !! Toyota veut profiter des vente croissante de sa Yaris Hybride dont les ventes représentent une Yaris sur deux pour développer son image.
Pour cela la Toyota Yaris Hybrid-R s’appuie sur un moteur essence de 1.6 L et de deux électromoteurs sur les roues arrières ce qui permet de proposer aussi 4 roues motrices. Il n’y a pas de commercialisation de prévu.

Quelque part, quelqu’un a juste perdu un pari. Toyota a pris la Yaris parfaitement banale et a trouvé un moyen de la rendre génial. La Toyota Yaris Hybrid-R ne doit pas être confondue avec la récente application de la marque déposée « R-Hybrid » de Nissan – elle est meilleure qu’impressionnante, en fait. Considérez que son point de départ était une sous-compacte si dépourvue de charme que, outre les Scions de la Mazda 2 et de Toyota, elle est surclassée par toutes les autres sous-compactes sur le marché. (Ironiquement, la prochaine Yaris sera une Mazda 2 avec un badge Toyota.)

Franchement, cette voiture ne devrait même pas avoir le mot hybride attaché. Nous constatons que cette berline à quatre roues motrices de 420 chevaux fait partie des efforts de Toyota pour que les hybrides séduisent les gens qui veulent aussi des berlines à hayon de 420 chevaux. Mais le système d’entraînement de ce concept est totalement différent de la configuration Hybrid Synergy Drive dans une Prius. Dans la réalité, c’est beaucoup plus comme les systèmes électroniques à quatre roues motrices que de nombreux constructeurs japonais offrent dans leurs voitures vendu dans leur marché intérieur. Un moteur à essence propulse les roues avant, et deux moteurs électriques alimentent les roues arrière. Mais là où ces voitures ont de minuscules moteurs électriques pour ajouter de la traction, la Toyota Yaris Hybrid-R dispose d’un moteur de 60 ch pour chaque roue. Oh, et le moteur à essence est un quatre cylindres turbocompressé de 1,6 litre de 300 chevaux, développé comme un moteur de voiture pour les rallyes WRC FIA. Il est utilisé en WRC et le World Touring Car Championship (WTCC).

Toyota a programmé les moteurs électriques pour actionner les roues arrière lorsqu’il a détecté que le moteur à essence met à mal les pneus avant et qu’il offre également une capacité de vectorisation du couple. Une boîte de vitesses manuelle séquentielle à six rapports relie le moteur à un moteur électrique supplémentaire, ce dernier acheminant la puissance vers l’arrière sous une forte accélération. Les freins, la suspension et les roues, bien sûr, ont été améliorés.
Il y a, sans surprise, d’énormes modifications esthétique sur le concept Hybrid-R, mais comme nous avons appris des efforts de Toyota au SEMA chaque année, ils sont beaucoup moins importants que ce qui se passe sous la tôlerie. Fait à noter, cependant, est que la carrosserie de cette voiture n’est pas entièrement une fiction; c’est juste une version un peu plus agressive de la façon dont la Yaris regarde notre paysage.

Personne ne pense que Toyota va mettre la Yaris Hybrid-R en production. Mais la Toyota Hybrid-R montre des signes de vie au sein de la culture changeante de Toyota, particulièrement avec l’entreprise qui indique qu’elle montre «des idées possibles pour le développement de la technologie hybride pour une performance maximale et un plaisir de conduire accru». et perdre à nouveau, Toyota.

/ La france est leader dans la lutte contre le CO2

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.