Les voitures garder plus longtemps par les entreprises.

marche-location-longue-duree.png

La location logue durée progresse de 1.8% en 2012, soit 1 161 517 unités au total.La croissance n’a pas arrêté de grandir depuis 2007 ou la barre du million de véhicules a été passée.Selon des chiffres provisoire les entreprises gardent plus longtemps les voitures et utilitaires légers puisque ont remarque un stagnement de 2.4% l’an dernier (soit 416672 unités) au niveau des véhicules obtenus par les société de location.

Mieux amortis

Constatée depuis le commencement de la crise, cette tendance s’est donc validée en 2012 et le sera surement en 2013. La commercialisation de modèles,globalement plus fiables, avantage cette évolution.La durée moyenne d’un contrat maintenant est de 42 mois contre 38 en 2010 pour un nombre de kilomètre inchangé (100 000 km). En effet, les véhicules roulent moins. Cette évolution qui s’ajoute toute la période de crise, pèse sur le prix de revente des modèles forcément un peu plus âgés, en occasion. A côté des véhicules qu’elles louent, les sociétés de locations dirigent des parcs restant propriété des entreprises clientes. En 2012, cette activité de gestion de flotte a progressé de 7.4% à 256 704 unités. Selon le SNLVLD, cette augmentation s’explique essentiellement par l’externalisation progressive de la gestion des véhicules de l’Etat et des collectivités publiques par le biais de l’Union générale des achats publics (UGAP). Autre tendance observée: les loueurs de longue durée intègrent, encore timidement, des véhicules électriquement et hybrides dans leur flotte. Selon le SNLVLD, 2 492 de ces véhicules propres ont été mis à la route en 2012,dont 1195 électriques, 570 hybrides diesels et 727 hybrides essence. Ce volume reste insignifiant au regard de l’ensemble du parc.Le hit-parade des modèles les plus loués reflète le marché VP+VU, avec sur le podium, la Renault Clio,la Peugeot 208 et la Citroën C3.

Renouvellement ralenti

Pour cette année, le SNLVLD, tablant sur un marché français en recul de 3.8 % prévoit une baisse de 3% des mises à la route. Mais du fait d’une nouvelle prolongation des contrats, la parc total en location devrait rester stable. Les loueurs espèrent néanmoins faire de la conquête sur les autres genres d’utilisation des véhicules. Ils comptent ainsi grignoter un peu sur ceux en propriété individuelle, utilisés pour le travail et donnant droit à une indemnité kilométrique (IK) . Ceux-là représentent environ 20 % des 7 millions de véhicules à usage professionnel. Le plafonnement de l’IK à 7 CV pourrait inciter certaines entreprises à passer à la LLD. Selon une étude, lancée par le SNLVLD, avec le concours d’Infraforces (société d’études et de conseils), 42 % des entreprises clientes interrogées envisagent d’augmenter le part des véhicules loués dans leur flotte. L’essor de la LLD est donc loin d’être terminé.

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.