LE RETOUR DES BREAKS COMPACTS

Volkswagen-Golf-7-variante-Break-et-Sedan-en-2013.jpg

T’as le look

Oubliez la peu gracieuse Golf VI SW, la Golf VII break sera aussi belle que logeable.
VOLKSWAGEN GOLF SW
commercialisation en septembre 2013
-Moteur à essence de 105 a 180 ch
-Moteur diesels de 90 a 184 ch
-A partir de 19 500€ ( estimation )

Le marché du break compact se porte bien : 54 129 unités écoulés en France en 2011. cette silhouette représente quasiment une vente pour cinq berlines du même segment. Le plus diffusé d’entre eux, la Mégane Estate, réalise même 30% des ventes de la famille compact Renault, soit 20 000 exemplaires écoulés l’an passé.
Aujourd’hui, les marques généralistes européennes proposent un, voir deux monospaces compacts ( à 5 à 7 places ) dans leur gamme, mais maintiennent aussi un break compact au catalogue. Pour l’instant, Citoën et Seat sont les seuls à ne pas faire ce choix, mais plus pour longtemps…
Avec plus de 12 000 ventes en 2011, la Peugeot 308 SW est loin des résultats de la Mégane Estate. Mais elle se positionne différemment en jouant sur le registre mi-break mi-monospace avec sa stature haute et sa version à sept places en option.
Une stratégie initiée par sa devancière, la 307 SW, premier modèle de la SW doté de sièges indépendants amovibles et d’un toit vitré. Fidèle au mélange des genres, qui séduit une clientèle plus large, Peugeot propose également la 3008 qui joue elle aussi la carte break compact agrémenté par des atours de véhicule de loisir.

La Golf gonflée à bloc
Le leader européen du segment des berlines compactes, la Volkswagen Golf néglige pourtant sa version break. Avec un avant de Golf VI, mais un profil et une poupe datent de la génération antérieure, l’actuelle Golf SW ne séduit pas vraiment.
Pourtant, Volkswagen croit depuis longtemps aux vertus du break compact, mais elle a toujours privilégié l’aspect fonctionnel et la capacité de chargement quitte à sacrifier l’esthétisme.
La septième génération de Golf se doit d’être au top sous toutes ses silhouettes et la déclinaison SW n’échappera pas à ce souhait. Elle sera présenté avec une allure plus homogène à été 2013, puis commercialisée en France, en septembre 2013.

Seat arrive

Seat Leon ST

Commercialisation début 2014
-Moteur à essence de 86 à 180 ch
-Moteur diesel de 90 à 184 ch
-A partir de 16 500€ ( estimation )

Formule complete
S’intercalant entre l’Ibiza ST et l’Exeo ST, le break Leon complétera l’offre de la gamme compact Seat, qui aura également droit à une version coupé SC.

La nouvelle Leon abandonne la silhouette mi-berline mi-monospace du modèle actuel pour revenir à des proportions plus classique, un coupé puis un break étofferont la gamme. Le break Leon fera sa première apparition publique en septembre 2013 au salon de Francfort.

honda-civic-wagon-2014.jpg

Honda Civic Wagon

Commercialisation début 2014
-2 moteurs à essence de 100 à 142 ch
-2 moteurs diesel de 12 à 15 ch
-A partir de 19 500€ ( estimation )

Original
La berline s’illustre déjà par un style décale, le break fera de même avec une silhouette des plus atypiques.

Les asiatiques en Force
hyundai-i30-cw-familiale-diesel.jpg

Hyundai i30 CW

Les constructeur coréens tout d’abord, avec les Hyundai i30 CW et Kia cee’d SW qui proposent tous deux une seconde génération avec un volume de chargement record de plus de 1640 litres.
Les constructeurs japonais passent, eux, à l’offensive. La Toyota Auris Sport Tourer jouera la carte de l’hybridation. La Honda Civic sera très prochainement déclinée sous la forme d’un break. Enfin , Mazda qui pousse sur le marché français son break familial « 6 » adoptera la mê stragtégie avec sa compacte « 3 ».
kia-ceed-SW-2.JPG

Kia cee’d SW

Le retour de Citroën
c4-tourer.jpg

C4 Tourer

Commercialisation automne 2013
-2 moteurs essence de 120 et 156 ch
-2 moteurs diesels de 110 et 150 ch
-A partir de 19 000€ ( estimation )
Regain : Depuis la Xsara, Citroën n’avait plus proposé de break compact. La Tourer mariera dynamisme et contenance à un prix plus abordable que celui du monospace C4 Picasso.

Citroën sait parfaitement concevoir des break élégants et de bonne contenance, à l’image de la C5 Tourer, mais ne l’a pas encore fait avec la C4, il faudra attendre automne 2013. D’un format de 5,50 mètre environ, il devrait s’aligner sur les standards du segment avec une capacité d’emport filtrant avec les 1500 litres en configuration deux places. Elle s’incrira dans la logique d’extension de la famille C4, comme le témoigne le nouveau véhicule de loisirs C4 AirCross, mais cette fois à un tarif bien plus attractif pour les familles.

/ breaks compacts

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.