Renault Clio IV

la_renault_clio_4_.jpg

Nouvelle Renault Clio IV

Avec son nouveau moteur à essence à trois cylindres cylindres, la Clio effectue à merveille les trajets du quotidien. Mais elle perd de sa superbe sur la route. Il faudra s’y faire. Les coûts de dépollution des moteurs diesels vont peser sur le prix des petites voitures fonctionnant au gazole. Alors pour préparer l’avenir, les constructeurs poussent leur nouveau moteur à essence sur l’échiquier automobile. Et le nouveau roi en la matière est un bloc à trois cylindres plébiscité pour sa sobriété. Après les petites citadines, il équipe aujourd’hui des modèles plus imposants chez Ford, Peugeot, Citroën et bientôt Volkswagen. Chez Renault, c’est la nouvelle Clio qui étrenne cette architecture moteur avec un bloc turbo en aluminium de 898 cm3, son système Stop&Start et une puissance de 90 ch. Grâce à un poids tout juste au-dessus de la tonne (un gros travail a été fait sur le poids), les performances de la Clio trois cylindres se révèlent correctes. Par rapport à la Clio III 1.2 TCe, la consommation recule de 21%. La présentation fait bonne impression, mais la finition est légère par endroits. La partie arrière de la Clio a également été esthétiquement remaniée. Du côté pratique, le coffre, avec un volume disponible de 300 litres, propose une capacité supérieure à ceux de ses concurrentes. En série sur la finition Expression le Media Nav est un exemple de simplicité à l’usage. Le vitrage réduit à l’arrière donne un sentiment d’engoncement. L’habitabilité est convenable pour deux adultes, mais il n’y a pas d’accoudoir. Clio premier prix? Facturé 1200€ de moins que la TCe 90 à finition égale, la version avec le « vieux » moteur 1.2 16v de 75 ch (quatre cylindres sans turbo) s’affiche même à partir de 13700€ grâce à sa finition de base Authentique. La dotation s’en ressent, comme la présentation: climatisation et radio en option, pas d’écran tactile, éléments extérieurs non peints. Malgré des à-coups présents lors d’une circulation en accordéon, le 1.2 séduit en ville. Ailleurs, point de miracle: relances molles,élan brisé dans les côtes et bruit lancinant à 130 km/h gâchent les long trajets. Au quotidien, la consommation se maintient sous 7.5 l/100 km. 75 ch, 5.5 l/100 km, pas de malus ni bonus, à partir de 13700€. Bilan: Le diesel de même puissance est affiché 1900€ plus cher que ce modèle à essence et chacun a sa mission : à la route, à la TCe la palme de l’agrément en ville. Votre choix sera donc dicté pas l’usage que vous pensez en faire, mais aussi le kilométrage. Mais grâce à sa sobriété, la version à essence repousse le seuil de rentabilité du diesel à 82 900 km.

/ Achat nouvelle Renault Clio IV moins chère avec Carideal Mandataire automobile

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.