Pourquoi PSA Souffre-t-il plus que ses concurrents ?

OFRBS-FRANCE-PSA-NOYER-20120718

La carte européenne du coût du travail source eurstats 2010 pour reuters

Mais pourquoi donc PSA recule-t-il plus que ces concurrents ? Philippe Varin explique ce paradoxe par la baisse du segment B, petites voitures, (C3, Clio, 208…), qui représente 40% des ventes de son groupe, les mauvaises performances des marchés d’Europe du Sud, (60% de son Volume), l’arrivée de nouveaux acteurs, les coréens, et l’intensification de la guerre commerciale. La conséquence de cette dégradation du marché est que le taux moyen d’utilisation des usines européennes de PSA est tombé à 76% au premier semestre de 2012, contre 86% en 2011, et pour les sites fabricant les petites voitures, il s’est même effondré à 42%.
cout-travail-horaire-industrie-carideal-mandataire-automobile.png

Salaire / Cout du travail France VS Allemagne

Ce faible taux d’utilisation se situe bien en dessous du point mort en deçà duquel l’industriel perd de l’argent. Au premier semestre de 2012, la division automobile de PSA enregistre une perte opérationnelle de 700 millions d’Euros. Pire, la consommation de cash atteint 200 millions d’euros par mois depuis mi 2011.
L’accord récemment signé avec Général Motors n’est pas à même de régler ces problèmes urgents car il ne portera vraiment ses fruits qu’à partir de 2016.

Les usines de fabrication de PSA en Europe.

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.