Renault et PSA

psa-renault-carideal.jpg

Renault et PSA ont du mal à démarré l’année 2012

Leur chiffre d’affaires s’écroule de 8.6% pour le premier trimestre et 7% pour le deuxième.Leurs divisions automobiles respectives sont les plus touchées par ce recul(-9.6% chez Renault et -14% pour PSA).La cause de cette chute des comptes vient particulièrement au fort repli des marchés européens et français, où contrôlent nos deux constructeurs nationaux.Même s’ils ne cessent de grandir hors d’Europe, leur fragilité reste leur trop forte concentration sur le Vieux Continent. Ils ont souffert de l’extinction de la prime à la casse en France et de la chute des marchés italien et espagnol. A cela s’ajoute une guerre des prix menée par Volkswagen et les coréens qui les a contraints à dégrader leurs marges.Pour l’ensemble de l’année 2012, les deux constructeurs restent inquiets.PSA table sur des ventes, toutes marques, en recul de 5% en Europe, et d’environ 10% en France.Renault voit le repli européen compris entre -3% et -4% et celui de l’Hexagone en chute de 7% à 8%.C’est donc encore hors Europe que les deux français comptent d’assurer leur dynamique cette année.PSA mise sur la chine où le marché devrait croître de 7%(pour la deuxième année de suite, ses activités en chine ont été bénéficiaires).Comme Renault, il espère pouvoir enrichir ses volumes sur les marchés porteurs d’Amérique Latine(+6%) et de Russie(+5%). Pour relever son chiffre d’affaires et ses marges,PSA poursuit sa tactique ciblant à vendre davantage de véhicules à fortes valeur ajoutée.

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.