Un concessionnaire chinois sauvera-t-il Saab ?

Le concessionnaire chinois Pangda va-t-il sauver Saab ?

Spyker propriétaire de Saab a annoncé lundi un nouvel accord avec un groupe chinois Pangda Automobile visant à éviter la faillite du constructeur suédois Saab.

Spyker vient d’annoncer que l’accord conclu avec Pangda portait sur 110 millions d’euros, dont un versement immédiat de 30 millions d’euros, afin d’assurer les besoins de financement de Saab à moyen terme.

Comme dit prédédemment, la production des Saab est arrêtée depuis plusieurs semaines car Saab ne paye plus ses fournisseurs, qui donc ne le livre plus.

Début mai, Spyker avait annoncé un accord  avec le constructeur chinois Hawtai Motor avant de renoncer.

La transaction conclue avec Pangda doit encore recevoir l’approbation de différentes autorités de régulation chinoises, de la Banque européenne d’investissement (BEI), de General Motors, ancien propriétaire de Saab, et des authoritées de la dette suédoise (rien que ça !).

Pangda, a levé près d’un milliard de dollars lors de son introduction en Bourse le mois dernier, et ne semble ne pas avoir besoin d’autorisations pour acheter des voitures à Saab pour les vendre en Chine, ce qui expliquerait les 30 millions d’euros de cash que devrait recevoir d’ici peu Saab.

Pangda déboursera également 65 millions d’euros pour prendre une participation de 24% dans Spyker.

 

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je suis tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ces premiers sites de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.