Volvo S60 Occasion

volvo S60 d’occasion

La Volvo S60 n’a pas grand chose à envier à ses rivales allemandes en occasion, mais les places sont chères. Sans doute considérée comme plus bourgeoise, elle n’attire guère l’attention pour son âchat. Dommage, car nous avons ici à faire à une excellente routière. Malgré le poids des ans, son châssis est sain et et prévenant, bien épaulé par un amortissement éfficace et ferme. Le freinage, mordant et endurant se montre très rassurant. Cette S60 a hélas le défaut qui caractérise la pluspart des modèles de la gamme Volvo. Son train avant, surtout sur sol mouillé et en dépit d’une armée de systèmes électroniques, a du mal a maîtriser la fougue des chevauxqui déboulent d’un seul coup. D’autant plus que volvo n’a pas lésiné sur les moyens. Conséquence, la sensation de sécurité se trouve un peu altérée. De plus, en situation d’urgence, les mouvements de caisse finissent par désarçonner. Dommage, car la Volvo S60 constitue un bon investissement.

Ce dessin de planche de bord que l’on retrouve dans toutes les Volvo du début des annèes 2000 est aussi séduisant que ……rationnel. La position de conduite s’avère excellente, les commandes tombent bien sous la main. Le coffre est quant à lui vaste et offre une contenance de 424 litres. En revanche, l’accès aux places aarières est rendu peu aisé par une découpe de pavillon, certe très esthétique, mais pas vraiment fonctionnelle. Celle ci pénalise les grands gabarits qui à cause d’une garde au toit assez basse, se retrouveront à l’étroit. Et qu’ils n’aillent pas chercher quelque réconfort en étirant leur jambes. L’habitacle de cette auto ne leur permettra pas. Qui a dit étriqué?

La S60 offre tout ce que l’on est en droit d’attendre d’une familiale haut de gamme en occasion. Matériaux de bonne facture, assemblage et ajustages qui frôlent le sans faute : bienvenue dans un monde d’élégance et de raffinement. Même constat pour la sellerie, surtout celle en cuir, dotée de surpiqures. En outre, l’insonorisation, est remarquable et le système hi-fi, un must. Pour couronner le tout, cette S60 bénéficie d’un niveau d’équipement relativement correcte, surtout à partir de 2002, étant commercialisée à une époque ou Volvo n’avait pas encore la mauvaise habitude d’être aussi pingre que certain constructeur allemands. Coté mécanique, les moteurs sont plutôt fiables dans l’ensemble. Et cela tombe bien, car il est assez difficile de trouver, sur le marché de l’occasion, une S60 qui affiche un kilométrage pas trop élevé.

La Volvo S60 est sortie en octobre 2000 et a été restylé en mai 2004, il y en a 13000 en circulation.

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je suis tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ces premiers sites de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.