Il faut faut sauver l automobile américaine

Il faut faut sauver l automobile américaine

Il n’y aura pas d’argent pour sauver l’automobile américaine sans plan de redressement. On comprend la méfiance dont a fait preuve le Congrès américain à l’égard des demandes des constructeurs automobiles américains, quand ils sont venus réclamer 25 milliards de dollars d’aide pour les sauver de la faillite. Mais ni le congrès, ni Barak Obama n’ont envie de faire un chèque en blanc aux constructeurs automobiles américains qui ont démontrés depuis 25 ans leur incapacité à se remettre en question et à se transformer pour survivre. Rick Wagoner, Alan Mulally et Robert Nardelli, respectivement patrons de General Motors, Ford et Chrysler, sont arrivés à Washington de Detroit, chacun dans son jet privé n’a pas fait très bonne impression à Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants.

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.