L’europe assouplie la reglementation sur le CO2 pour le secteur automobile

Classification etiquette co2 des voitures

Moyenne des emission de co2 sur les dernières années

Classe d’emission de co2 des voitures vendues

Les constructeurs automobiles se félicitent de la nouvelle : ils vont pouvoir profiter de 3 années supplémentaires pour investir afin de pouvoir réduire les émissions de CO2 de leur voiture. Les sanctions financières si les constructeurs ne respectent pas des limites d’émissions édictées seront réduites de plus de moitié.

Initialement, le texte de la commission européenne imposait de baisser le seuil de rejet de 160 g de CO2 par kilomètre à 130 g/CO2/km d’ici 2012. Ce délai est désormais repoussé à 2015 : les constructeurs doivent avoir équipé 60 % de leur flotte automobile en 2012, 70 % en 2013, 80 % en 2014 et 100 % en 2015.

L’objectif de 120 g/CO2/km ne fera pas l’objet de modifications fondamentales pour le constructeur : il pourra être atteint par  des « mesures complémentaires », comme les pneumatiques, la climatisation économe, le système de contrôle de pression des pneus, ainsi que l’utilisation de biocarburants, ces derniers étant pourtant très critiqués au sein même de l’Union.

En cas de non respect des limites, les constructeurs automobiles seront sanctionnés de 40 euros par gramme supplémentaire de CO2 au lieu de 95 euros proposés par la commission européenne.

Les associations de protection de l’environnement ont vivement réagi à ces annonces, dénonçant le fait que « le Parlement européen se soit aligné sur les demandes des lobbies automobiles européens ».

« Alors que d’un sondage réalisé dans 5 pays européens et publiés la semaine dernière montre que l’opinion publique est massivement en faveur de mesures imposant aux constructeurs automobiles une réduction de 25% de la consommation de carburant des véhicules mis sur le marché, les choix faits hier montrent qu’un fossé est en train de se créer entre les attentes des citoyens et les décideurs politiques », dénonce le WWF.

Stéphen Kerckhove de l’association Agir pour l’environnement explique que les constructeurs de voiture de haut de gamme peuvent fabriquer des voitures consommant et emmetant beaucoup moins de CO2, s’il y avait une réglementation dure qui les y poussait. Si la menace de seuils stricts est levée, les constructeurs, n’auront aucune raison de ne pas poursuivre sur la même lancée que depuis un siècle, c’est à dire produire des voitures plus lourdes, plus puissantes et plus émettrices de CO2″.

Monsieur Stéphen Kerckhove, semble oublier, que dans les années 70, les constructeurs avaient tenté de fabriquer des voitures moins lourdes, pour consommer moins, et que ce fut un échec. Car le client associe l’épaisseur des matériaux à la qualité, et que le surpoid de la voiture est aussi du à l’augmentation des équipements, accessoires et autres éléments de confort, agréments et sécurité.

En consultant les deux graphes ci-joint, on constate que les émissions de CO2 ont baissé de 16% entre 1995 et 2006. Donc on en déduit qu’il y a urgence à liquider ces vieilles voitures qui polluent encore plus aujourd’hui qu’elles sont usées.

Deuxièmement, les voitures vendues aujourd’hui émettant entre 0 et 160 g/CO2/km représentent 67% des ventes contre 33% pour les plus polluantes. (sources Belge)

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je suis tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ces premiers sites de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

1 commentaire sur “L’europe assouplie la reglementation sur le CO2 pour le secteur automobile

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.