Baisse de la circulation routière

Les Français prennent de moins en moins leur voiture, deux enquêtes dénotent une tendance.

La hausse du prix des carburants et la morosité ambiante a sans doute entraîné une diminution de l’utilisation de l’automobile en France. Certains experts notent que cette baisse de la circulation routière devrait durer dans le temps, d’autant plus que l’offre de transports collectifs augmentent tout les jours.

Baisse de la circulation routière

Plusieurs chiffres récents attestent de la réduction de la place de la voiture, comme la baisse de 4% en juillet du trafic sur les autoroutes ou la chute de 10% en juin de la consommation des carburants.

Le secteur de la réparation automobile tire les mêmes conclusions : « les vancances sont une période propice aux dépannage remorquage elle est importante normalement », mais elle rencontre une baisse d’activité assez sensible », indique Raymond Vié, président du conseil des régions du Conseil national des professions de l’automobile (CNPA). Ce qui peut s’expliquer, selon lui, par une circulation moindre.

Mais le phénomène a débuté depuis plus longtemps avec une baisse de la circulation routière dès 2005 avec -1,4% – une première depuis le premier choc pétrolier en 1974 et qui s’est poursuivie en 2006 avec -0,6%.

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

2 commentaires sur “Baisse de la circulation routière

    Anonyme

    (10 décembre 2008 - 9 h 01 min)
    je sais je sais on ne se refais pas.

    Anonyme

    (12 novembre 2008 - 10 h 29 min)

    Pas très doué en orthographe …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.