Archives du mot-clé salon

Salon Retromobile 2015

Salon Retromobile

Salon Retromobile

Outre l’exceptionnelle collection Baillon, retrouvez tous les temps forts de l’édition 2015 de Rétromobile sur http://www.retromobile.com/

Vous voulez du rêve ? :
Regardez les 60 voitures de la Collection Baillon. REGARDEZ Bien les prix de VENTE !!! (ET pensez à rajouter les 10 % de frais d’adjudication 😉 !!)
http://www.artcurial.com/en/asp/searchresults.asp?pg=1&ps=18&st=D&sale_no=2651+++

SALON EVER MONACO 2014 La mobilité durable en question

Salon Ever 2014 Monaco sur la mobilité renouvelable.

Salon Ever 2014 Monaco sur la mobilité renouvelable.


SALON EVER MONACO 2014 La mobilité durable en question
Quelques jours après la mise en place de la circulation alternée à Paris afin de combattre un niveau de pollution devenu trop haut, le salon le plus écologique de l’année arrive à point nommé.

Les meilleurs spécialistes de chaque secteur avaient fait le déplacement: in­dustriels, chimistes, mé­téorologues, énergéticiens, experts en tous genres, constructeurs automobiles, et bien entendu la presse spécia­lisée, L’argus étant le partenaire média de cet événement depuis maintenant plusieurs années. Car le salon EVER mériterait d’être déclaré d’utilité publique: c’est à la fois un forum où vien­nent s’exprimer de nombreuses personnalités, des conférences internationales sur les énergies renouvelables et la mobilité, des tables rondes thématiques, mais aussi un centre d’essai de nou­velles technologies, où les dif­férents acteurs peuvent présen­ter leurs travaux et surtout donner des impulsions néces­saires d’une part à une prise de conscience, et d’une autre à l’en­gagement d’actions concrètes en faveur de la mobilité durable, élément clé de notre liberté de
déplacement. Mais le salon E’VER, c’est aussi l’occasion de faire le constat et le bilan par­fois amer des mesures qui ont été prises (ou non…) afin d’améliorer le bilan carbone des différents modes de déplace­ment ou de transport.
Et pourtant, alors que plusieurs rapports alarmants sur le sujet ont été médiatisés, dont le dernier, livré par l’Organisation mondiale de la santé, fait état de 7 millions de morts par an dus à la pollution à travers le monde, il semblerait que les institutions les plus puissantes traînent des pieds pour déve­lopper les infrastructures liées à la fabrication et à la distribu­tion d’énergies alternatives, vouées à remplacer le pétrole dans les prochaines années, notamment pour les automobiles particulières et les véhicules utilitaires, même si l’industrie lourde reste évidemment le secteur le plus impactant sur notre environnement.
Aller de l’avant
Pour Marc Teyssier d’Orfeu patron du très actif Club des Voitures Écologiques, « le partenariat public-privé est l’une clés pour arriver à avancer plus vite, les transports écologiques ayant avant tout besoin de financement pour se développer rapidement. Le particulier, dont budget est déjà mis à mal par la vie courante, ne peut lui-même fournir l’effort financier nécessaire au développement des énergies nouvelles afin de rouler plus pro­pre. Il faut qu’on les rende plus accessibles, voire au même prix que les technologies actuelles. »
Les constructeurs Jouent le jeu...
Certes, le nombre de voitures électriques disponibles est en nette augmentation. Mais alors que de grands groupes comme Renault, par la voix de son dia­rismatique P-DG Carlos Ghosn, prédisaient que plus de 10 % des voitures neuves vendues en 2020 seraient électriques, la réa­lité du marché à court terme a déjà divisé par deux cet objectif Pourtant, des produits existent, et on pouvait même en essayer à l’occasion du salon EVER: Renault Twizy, Zoe ou Kangoo Z.E., BMW i3, Fisker Karma, Peugeot Partner électrique en version utilitaire pour ne citer qu’eux. Mais coût élevé, bornes de recharge peu nombreuses (sauf à Monaco, voir encadré) et faible autonomie sont au­jourd’hui des freins qu’il faut combattre, et force est de constater que la bataille n’est pas encore gagnée, même si les engagements des uns et des autres se font maintenant mieux sentir.
Revoilà le GNV et le GPL
Ces deux-là vont et viennent dans les immatriculations au fil des incitations fiscales et donc des modèles disponibles. Pourtant, de nombreux cons­tructeurs les ont à leur cata­logue, car ces carburants se ven­dent bien dans d’autres pays d’Europe, comme par exemple en Allemagne ou en Italie. Il semblerait que de nouvelles dis­positions pourraient être prises à leur égard, ce qui relancerait leur vente.
Idem pour le bioéthanol E 85, dont le nombre de points de distribution, après avoir été orienté à la baisse, semble remonter en flèche. En revanche, tous ces véhicules (et surtout les électriques) souffrent d’un mal commun: la valeur de revente, mise à mal pour différentes raisons, notamment leur faible dif­fusion.
L’hybride avant tout
À moyen terme, c’est néanmoins l’hybride, puis l’hybride plug-in (donc rechargeable et qui permettra de rouler au moins 20 à 30 km en tout éle­trique avant de repasser sur le thermique) qui va constituer l’essentiel des modifications du parc roulant.
Le procédé existe depuis 1997 (1999 en France) chez Toyota, depuis quelques années chez PSA, et fleurit maintenant sous le capot d’un grand nombre de nouveaux modèles. C’est à coup sûr, tout du moins à court terme, la meilleure tech­nologie qui permet de conser­ver un équilibre acceptable entre réduction de carburant, impact environnemental et surcoût technologique qui, il est vrai, est aujourd’hui for­tement gommé par des incita­tions fiscales, ce qui fait le suc­cès des versions hybrides de modèles comme par exem­ple la Toyota Yaris (50 % des ventes). Et là, pas de souci côté revente: leur cote est au beau fixe !
Conclusion
Alors que le monde automobile semble avoir du mal à s’engouf­frer dans la brèche du véhicule écologique, de plus en plus d’ac­teurs publics et privés s’engagent pour le développement des éner­gies alternatives. Le salon EVER, véritable catalyseur, a d’ailleurs été un formidable outil de com­munication pour l’ensemble des participants. Mais des actions qui devraient donner leurs fruits
dans un futur maintenant rela­tivement proche doivent main­tenant être engagées. Rouler plus propre, dans un environnement plus sain et à un coût acceptable devient maintenant un enjeu capital pour notre mobilité, sous peine de voir se multiplier dans nos villes des journées de circu­lation alternée, que la voiture, en variable d’ajustement, soit ou non le principal responsable de la mauvaise qualité de l’air.
UNIQUE AU MONDE La principauté de Monaco compte 497 points de recharge, un record pour la superficie.

Nouvelle Mercedes Classe CLA

mercedes_cla_carideal_mandataire_automobile.jpg

Mercedes CLA commercialisation en avril

Mercedes décline, en plus compact, son coupé à quatre portes CLS. Conçue sur la base de la Classe A, la CLA mise sur une ligne aguicheuse, afin de séduire les marchés nord américain et chinois. Longue de 4,63 m, elle trouve sa place entre la Classe C (4,58 m) et la Classe E (4,87 ni). Mais son pavillon bas (1,43 m) et ses portières sans encadrement la classent aussi en petite sœur de la CLS. Comme les Classes A et B, la CLA adopte un moteur transversal à architecture traction avant. Trois moteurs à essence de 122 à 211 ch et un diesel de 170 ch seront proposés lors du lancement prévu en Avril.
En automne sera commercialisé la plus accessible la CLA 200 CDI de 136 ch, puis arrivera début 2014 la version 45 AMG avec transmission intégrale 4MATIC pour canaliser ses 340 ch.
C’est la réponse de Mercedes a l’Audi A3 Quattro et autre BMW série 1 XDrive.

/ Honda Acura NSX concept car

Honda Acura NSX concept car

honda-acura-nsx-concept-car-salon-detroit-carideal-mandataire-automobile.jpg

Concept car Honda Acura NSX présenté au salon de Détroit

La NSX de série n’arrivera qu’en 2015. En L’attendant, Honda occupe le terrain en peau­finant ce concept car. L’intérieur biplace est quasi définitif, et la marque livre, avec parcimonie, des éléments sur sa haute technologie hybride. En position centrale, le moteur 3.5 V6 à injection directe d’essence développe 310 ch. Il sera épaulé par trois électromoteurs. D’une puissance de 45 ch (33 kW) l’un sera intégré au V6, les deux autres, de 27 ch chacun (20 kW) animeront le train avant.

/ BMW série 4 coupé concept car

BMW Série 4 Coupé Concept Car

bmw-serie-4-coupe-carideal-mandataire-automobile.jpg

Le concept car de la BMW Série 4 Coupé en World première à Détroit

Plus d’impair : BMW multiplie les silhouettes de la Série 3 (berline, break et future GT). Afin d’éviter toute confusion, la marque déploiera une nouvelle famille baptisée Série 4, et dont le premier membre, le Coupé, sera commercialisé à l’au­tomne. D’une longueur de 4,64 m, il sera décliné en une version sportive logiquement baptisée M4. Viendront ensuite un coupé à quatre portes puis un break de chasse.

/ Volkswagen Cross Blue Concept car

Chevrolet Corvette Stingray

chevrolet-corvette-detroit-carideal-mandataire-automobile.jpg

Commercialisation cet été Moteur V8 de 6.2l de 450 ch à partir de 66000 €

A mi-chemin entre la Nissan GT-R et la Ferrari F12, la ligne de la nouvelle Corvette, qui évolue doucement, devient plus an­guleuse. râla manière de la Porsche 911, qui peau­fine ses lignes d’une génération à l’autre, la Cor­vette écrit sa légende. Si les puristes regretteront les feux ronds, ce nouveau dessin affirme sa filia­tion avec la Camaro.
Le moteur V8 de 6,21 gagne 13 ch, pour culminer à 450 ch, ce qui permet de gagner 5 dixièmes pour passer de 0 à 100 km/h. La transmission s’offre un septième rapport, à l’image de ce qui se fait sur la Porsche 911. Si cette boîte ne permet pas d’augmenter la vitesse de pointe (300 km/h !), elle participe à limiter la consommation lorsque l’allure est stabilisée.
Aluminium pour le châssis, matériaux composites pour les panneaux de carrosserie, et c’est nouveau, carbone pour le capot et le toit amovible per­mettent de gagner 60 kg.

/ Nissan Resonance Concept

NISSAN RESONANCE CONCEPT CAR

Nissan-Resonance-Concept-car_carideal_mandataire_automobile.jpg

Nissan présente son concept car Resonance au salon de l’automobile à Détroit

Style fort, motorisation hybride :deux atouts pour les prochains véhicules de loisirs Nissan.Qashqai, Murano et les remplaçants des X-Trail et Pathfinder sont concernés.

/ Ford Atlas Concept car