Le Nissan Patrol Fanta limon du Dakar de 1987

Le Nissan Patrol Fanta Limon du Rallye Dakar de 1987 roule encore

Le Nissan Patrol Fanta Limon a été le premier diesel à se classer parmi les dix premiers lors du Rallye Dakar 1987. Maintenant il est de retour.

En 1986, un groupe d’ingénieurs du Centre Technique Européen de Nissan a construit un Nissan Patrol racing truck avec un moteur 2800 cc turbodiesel produisant 146 chevaux et beaucoup plus de couple. Cette publicité roulante de 1589 kg pour Fanta Limon avait une vitesse de pointe de 149 km/hh sur n’importe quel terrain, assez pour gagner la catégorie diesel du Rallye Paris-Dakar 1987 et terminer 9 e au total:

« Tout a commencé le 1er janvier 1987, avec 312 véhicules alignés au départ de la course épuisante de 12 800 kilomètres à travers l’Europe, l’Algérie, le Niger, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal. L’équipe du Nissan Patrol Fanta Limon a enegsitrée deux véhicules; la Voiture 211 avec Miguel Prieto et Ramon Termens, et la voiture 212, pilotée par les frères Jorge et Hansi Babler

Les choses ne se sont pas déroulées sans heurts. Le camion de soutien de l’équipe a cassé sur la deuxième étape, laissant la paire de voiture sans pièces de rechange pour le reste de la course. La voiture 212 a finalement été forcée de se retirer après avoir fait des tonneaux dans une dune, mais la 211 a luttée jusqu’à la fin. Elle a été le premier diesel à terminer, à la neuvième place au classement général.

30 ans après le Nissan Patrol Fanta limon est de retour en vidéo

Le Nissan Patrol Fanta Limon entièrement restauré trois décennies après son succès en course. Trouvé comme une épave rouillée dans un musée espagnol en 2014, il a été reconstruit par les ingénieurs de Nissan comme un «projet de passion» le week-end et après le travail.
C’est le chapitre final d’un retour émotionnel dans le désert nord-africain


Mission accomplie, les voitures n’ont plus courrue ensuite. La 212 a disparue, mais le Nissan Patrol Fanta Limon 211 a été offert au Salvador Claret, une collection de voitures particulières et un musée de l’automobile au sud de Gérone, en Espagne.

Après presque trois décennies de négligence, l’équipage espagnol de Nissan a ramené le camion avec l’aide de Pedro Diaz Illan, le seul membre de l’équipe originale de 1987 qui travaille encore pour Nissan, et Juan Villegas, qui a expliqué pourquoi il a fallu deux ans pour y arriver :

« Le moteur était en mauvais état, il était impossible de démarrer et beaucoup de pièces étaient fortement corrodées, l’essieu avant était assez endommagé, mais le pire était la partie électrique, qui avait été gravement attaquée par les rats.

Nous avons eu la chance d’obtenir les très anciens dessins et manuels de service de NTCE (Nissan Technical Center Europe). Nous avons suivi tous les détails pour obtenir la configuration exacte du Paris-Dakar 1987.  »

Puis, il était enfin temps de retourner dans le Sahara. Le Nissan Patrol Fanta Limon numéro 211 a certainement attendu assez longtemps pour se salir à nouveau.

Galerie d’images du Nissan Patrol Fanta Limon

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ses premiers site de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.