Volkswagengate les impacts de l’affaire

Les impacts de l'affaire Volkswagengate
Les impacts de l’affaire Volkswagengate

Les impacts de l’affaire Volkswagengate

Commerce fragilisé Les effets commerciaux ne se sont pas encore fait sentir. Volkswagen France a fait savoir que son carnet de commandes n’avait pour l’instant pas pâti de l’affaire. Cela sera sûrement le cas des ventes à un point haut en septembre: +12,1% en France, + 28% en Espagne, + 6,8 0/0 en Italie… Toutefois, dans plusieurs pays, les modèles équipés du fameux logiciel trompeurs sont soit interdit à la vente (Suisse), soit retirés du catalogue commercial (Belgique, Espagne Italie)

Volkswagengate une nouvelle équipe dirigeante

Suite à la révélation de la tricherie, la première tête à tomber a été celle de Martin Winterkorn, président du directoire du groupe Volkswagen.
Il a été remplacé par Mathias Müller, venu de Porsche. Le responsable mondial des ventes pour le groupe, Christian Klingler, a aussi annoncé son départ, même s’il n’est pas lié
à l’affaire. Sa place au conseil d’administration est prise par Jürgen Stackmann, qui dirigeait désormais chapeautée par Luca de Mea.
Côté Porsche, la direction générale se trouve maintenant assurée par Olivier Blume et
la direction des ventes, par Detlev von Platen, puisque Bernhard Maier, jusqu’alors en poste, a pris la tête de Skoda. La direction de la communication de Volkswagen AG a elle aussi
changé. Cette charge incombe à Hans-Gerd Bode.

VolkswagenGate. Après la révélation aux États-Unis d’une tricherie aux émissions polluantes orchestrée par Volkswagen dans le monde, l’entreprise est dans la tourmente. Voici, point par point, ce qui a déjà changé et ce qui peut arriver.

Volkswagengate cotes et valeurs résiduelles : pas d’incidence immédiate

Il va falloir observer dans le temps les évolutions de cotations Argus de ces voitures et d’ailleurs le directeur général du groupe s’est déjà exprimé sur le sujet.
« À l’Argus, nous produisons trots types de valeur: des cotes personnalisées, des valeurs de marché et des valeurs résiduelles. Dans son principe et depuis toujours, la Cote Argus (et sa version personnalisée) se veut indépendante des variations conjoncturelles du marché. Pour que cette affaire ait un impact significatif sur la cote des véhicules concernés, il faudrait donc que le marché ou les véhicules s’en trouvent modifiés, et c’est actuellement trop tôt pour dire ce qu’il en sera. Même si on observe une certaine réserve des clients en concession, nous ne savons pas encore si ce comportement sera ou non passager. À cette date, nous n’avons donc procédé à aucun ajustement significatif de la Cote Argus. L’Argus établit également des valeurs de marché : Valeur Argus Annonces et Valeur Argus Transactions. Contrairement à la Cote Argus, ces valeurs sont sensibles aux variations conjoncturelles dès lors qu’elles sont significatives. Si beaucoup de clients souhaitent revendre ces véhicules ou si peu désirent
les acheter, nous pourrions progressivement constater des évolutions de prix à la baisse, dans un premier temps, puis de nouveau à la hausse quand se présenteront des acquéreurs intéressés. Nous avons évidemment mis en place un dispositif d’observation spécifique
des annonces et des transactions pour suivre au plus près les évolutions du marché. Trois indicateurs nous intéressent particulièrement: le volume d’annonces, leur prix (ou l’évolution
de ces prix) et la durée de vie de l’annonce. Nous suivons également les évolutions des modèles concurrents des modèles incriminés pour relever un éventuel effet de substitution. Les variations que nous observons actuellement ne sont pas encore significatives et ne nous permettent pas d’en tirer un pronostic sérieux et fiable. Enfin, l’Argus élabore des valeurs résiduelles qui servent aux acheteurs dans les entreprises par exemple, aux loueurs et aux financeurs. Ces acteurs ont toutes les meilleures raisons du monde pour que les prix ne subissent aucun impact du fait de cette crise. Ce sont cependant leurs comportements d’achat qui ont le plus de chances de caractériser les évolutions futures des marchés. Il est difficile d’observer ces comportements à court terme, mais nous ne manquerons pas d’avoir rapidement des tendances. Tout dépendra de l’appréciation que ces acteurs feront du risque de voir se déprécier les valeurs résiduelles de ces véhicules.
Conscients de notre rôle et de nos responsabilités, nous n’anticiperons pas ces comportements
et attendrons qu’ils se produisent ou non pour en constater les éventuels effets; c’est depuis près d’un siècle le rôle que nous nous sommes donné: un observateur objectif du marché
de l’automobile. »

Volkswagengate Une double image écornée

Sans doute est ce là le domaine le plus impalpable : dans quel état Volkswagen va t il sortir de cette histoire ?  » la crédibilité des Européens est entamés par cette affaire. a considéré le commissaire européen au commerce dans le Figaro. Volkswagen a triché. Nous n’avons pas fini d’en payer le prix. » dans un sondage Odoxa pour le Parisien, les sondés ont considéré à 79% que l’image qu’ils ont de Volkswagen a été détériorée. Et 65%
préviennent que l’affaire aura un retentissement lorsqu’il s’agira de choisir une prochaine voiture.
Bien que rien ne l’y obligeait, Volkswagen a choisi de rendre ses titres de Voiture verte de l’année aux états-Unis… L’image du diesel, déjà mauvaise, va, elle aussi, se dégrader davantage. Partout, ses adversaires se sont engouffrés dans la brèche. En France, Christian Eckert, secrétaire d’état au budget, s’est déjà prononcé en faveur d’une hausse de la fiscalité du gazole, qui rejoindrait celle de l’essence. Des amendements en ce sens ont été déposés dans le cadre du projet de loi de finance pour 2016.

Volkswagengate capitalisation, coût des rappels : La facture sera salée

Depuis l’annonce du scandale, le titre Volkswagen a perdu 40% de sa valeur en Bourse. Au 1′ octobre, la capitalisation boursière du titre avait perdu 29 milliards d’euros ! Autre avarie, signalée par Les Echos: Volkswagen a été exclu du Dow Jones Sustainability Index, l’indice des valeurs durables de la Bourse de New York. Par ailleurs, les 11 millions de véhicules potentiellement truqués dans le monde devront passer par le réseau pour y subir des modifications. Aucune estimation de la note finale n’a encore été avancée… En outre, les conséquences judiciaires (lire ci-dessous) auront sans doute un lourd impact financier si, d’aventure, les tribunaux accordaient des dommages et intérêts aux plaignants.

Volkswagengate les flottes en attente

Pour le président de la branche des loueurs de courte durée du CNPA, l’affaire Volkswagen n’a aucune conséquence pour le moment. Il ajoute d’ailleurs que les négociations d’achat de 2016 sont en cours et que cela n’a rien changé. Même constat dans la LLD, d’après le syndicat des loueurs de longue durée SNVLD  » Attendons de voir la réalité des faits » indique ce dernier. Quelques grands comptes ont toutefois mis en stand-by des commandes, sans les annuler.

Volkswagengate la révision des normes s’accélère

À l’heure actuelle, aucune conséquence réglementaire directe de l’affaire n’est à signaler. Mais cela ne saurait tarder. La Commission européenne est en effet en pleine phase de négociation de deux mesures fort importantes, qui concernent à la fois la pollution et la consommation des véhicules. Sur la pollution, il ne fait presque plus de doute que la méthode Real Driving Emissions (RDE) sera mise en place en 2017. Le parlement européen a même appelé à ce que ce soit fait cette année. La RDE consiste à vérifier les émissions homologuées en laboratoire en conditions réelles, sur une route. Les constructeurs ont, quoi qu’ils en disent, tout tenté pour retarder sa mise en place, mais l’affaire Volkswagen est désormais venue peser clans La balance.
De la même manière, la nouvelle méthode, dite WLTP, de mesure des consommations
pourrait se voir boostée par l’affaire. La Commission européenne» maintes fois répété
voulait que celle-ci soit effective en 2017, alors que l’association des constructeurs ACEA n’a cessé de demander des reports. Une position qui n’est plus d’actualité, même si bien du travail est encore nécessaire avant que tout soit figé concernant la WLTP.

Volkswagengate les actions de groupe se multiplient

Les dépôts de plaintes ne cessent de tomber. En France tout d’abord. Des particuliers ont porté plainte, d’autres se sont constitués en association pour faire de même. L’ONG Écologie sans frontières a saisi les tribunaux, pour « tromperie aggravée » et « mise en danger de la vie d’autrui ». À l’étranger, plusieurs class actions sont en cours aux États-Unis à l’encontre de Volkswagen et des plaintes ont aussi été enregistrées en Suisse, en Espagne, en Corée du Sud… En Allemagne, une enquête vise même à
identifier les salariés responsables de l’affaire. Ils ne seront certainement pas les seuls
à subir les conséquences de cette avalanche de poursuites.

Suivez sur notre compte twitter les dernières infos avec le hachtag #volkswagengate

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ses premiers site de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.