Aston Martin Vantage GT3

Aston Martin Vantage GT3

Lors de la sortie de l’Aston Martin Vantage GT3 en 2006, son rôle était clair : il lui fallait représenter le modèle d’accès à la famille Aston Martin. D’un Gabarit compact de 4,39 m, équipé d’un moteur V8 de 380 ch pour un prix supérieur à 110 000 € lui permettait ce statut. Mais…finalement, les gènes ont repris le dessus…

Aston Martin GT3 en Octobre 2015 à partir de 180 000 €
Aston Martin GT3 en Octobre 2015 à partir de 180 000 €

Première mutation en 2010, quand la Vantage s’équipe du V12 de 5.9L de sa grande soeur DBS, alors fer de lance de la gamme Aston Martin. Puis une deuxième mutation en 2014, lorsque le V12 passe de 517 à 573 ch, et s’équipe de la boîte robotisée à sept rap­ports. On assiste aujourd’hui à la troisième étape : la puissance est augmentée à 600 ch, soit 100 ch de plus que la nouvelle Porsche 911 GT3 RS rien que ça ! Ça va chauffer ! Tout est en carbone : Pavillon, capot, portières, boucliers et aileron arrière, afin d’abaisser le poids de 100 kg. On en retrouve aussi sur la console centrale et les sièges baquets.

Parmi les autres véhicules Aston Martin exposés à Goodwood, citons le Vanquish Coupe V12 Vantage S Coupé, V12 Vantage S Roadster, Rapide S et Vanquish Volante.

Appelée à l’origine Vantage GT3, Aston Martin a changé son nom en GT12 au début de l’année – un changement qui semble avoir été motivé par les droits revendiqués par Porsche sur le nom GT3.

Alors que de nombreux constructeurs utilisent le préfixe GT3 pour décrire des modèles axés sur la piste ou inspirés de la course – les Mercedes-AMG GT3 et Bentley Continental GT- R ne sont que deux exemples récents – Porsche est censée avoir revendiqué l’utilisation exclusive du nom. L’insigne est apparu pour la première fois sur un modèle Porsche en 1999.

Présentée pour la première fois au Salon de l’automobile de Genève – et portant à l’époque le nom de Vantage GT3 – l’Aston Martin axée sur la piste tire plus de 592 ch de son moteur V12 de 5,9 litres. Il sera construit en série limitée de seulement 100 unités, d’un coût d’environ 250 000 £ chacune.

L’ensemble de la production a déjà été repris par la clientèle VIP d’Aston Martin.

La nouvelle Aston est basée sur la V12 Vantage S et s’inspire de la Vantage GT3 de course – qui pourrait également changer son nom en GT12. Il utilise beaucoup de matériaux légers à l’intérieur et à l’extérieur – dont la fibre de carbone, le magnésium, le titane et l’aluminium – pour réduire son poids en ordre de marche jusqu’à 150 kg par rapport à la V12 Vantage S de 1665 kg avec toutes les options légères installées. Dans sa forme standard, la Vantage GT12 pèse 1565 kg.

C’est la dernière et la plus grande Aston Martin, qui est lancée directement à l’assaut de la Porsche 911 Turbo.

La Vantage GT12 est également dotée d’un ensemble aérodynamique complet, d’une boîte manuelle automatisée à sept rapports plus concentrée, de chenilles plus larges, de réglages d’amortisseurs adaptatifs révisés et d’un nouveau système d’échappement en titane.

David King, directeur de la branche Aston Martin Special Projects qui a créé le modèle, a déclaré à Autocar que l’objectif était de « créer l’essence d’un bolide GT3 dans une Vantage routière encore légale ».

King a ajouté :

 » Nous voulions pousser la Vantage aussi loin que possible pour en faire une voiture de jour de piste plus extrême, inspirée visuellement et fonctionnellement par la voiture de course, mais toujours avec le style et le savoir-faire qui font la réputation d’Aston Martin « .

Le moteur, baptisé AM57, est repris du V12 Vantage S mais avec quelques modifications. Les collecteurs d’admission sont neufs, en magnésium et à géométrie révisée. Le système d’échappement en titane est également nouveau et offre un gain de poids de 19 kg par rapport au système d’échappement de la V12 Vantage S. Par conséquent, la puissance est passée de 565 ch à plus de 592 ch et le couple augmente légèrement de 619 Nm à environ 625 Nm à son apogée, mais avec des gains plus importants dans la plage de régime.

Le tube de transfert est également neuf et fabriqué en magnésium, et la boîte de vitesses à sept rapports a été recalibrée pour des changements de vitesses plus rapides. Cependant, l’engrenage lui-même est inchangé par rapport à celui de la V12 Vantage S.

La puissance et les performances finales du moteur n’ont pas encore été confirmées par Aston, mais la vitesse maximale passe de 328 km/h à 185 mi/h, en raison de la traînée supplémentaire créée par l’ensemble aérodynamique du V12 Vantage S. Le temps de 0 à 100 km/h est estimé à 3.5 sec, ce qui est 0.2 sec plus rapide que celui de la V12 Vantage S.

Le châssis et le système de suspension de base de la V12 Vantage S sont repris sur la Vantage GT12, mais avec plusieurs modifications importantes. Bien que la hauteur de roulement reste la même, la garde au sol est réduite par les nouvelles caractéristiques aérodynamiques et la voie est plus large de 15 mm à l’avant et 33 mm à l’arrière. De nouveaux ressorts et de nouvelles barres sont montés sur la suspension et les amortisseurs adaptatifs Bilstein sont réajustés.

Les modes Normal, Sport et Piste du V12 Vantage S sont également repris. Celles-ci modifient la fermeté des amortisseurs, la réponse de l’accélérateur, la vitesse et la synchronisation du changement de vitesse, la note d’échappement et l’assistance à la direction. Ils ont tous été réajustés pour la Vantage GT12, et King a promis « une sensation très différente » du modèle donneur pour la GT12.

L’équipe de King entre actuellement dans une période d’essai de deux mois pour mettre au point les différents composants et s’est fixé des « objectifs assez ambitieux en matière de performance ». Darren Turner, pilote d’Aston Martin Racing, a également été recruté dans l’équipe de développement pour cette étape de tuning du châssis.

Ailleurs sur le châssis, les gros freins Brembo en carbone-céramique sont transférés de la V12 Vantage S à la GT12. Les jantes légères en alliage de magnésium de 19 pouces sont chaussés de pneus Michelin Pilot Super Sport (c’est la première fois que Michelins est monté sur une Aston) – 265/35 à l’avant et 325/30 à l’arrière. Les alliages peuvent être spécifiés avec un capuchon de verrouillage central en magnésium, une autre première pour Aston.

La Vantage GT12 est enveloppée dans une nouvelle peau en fibre de carbone, ce qui permet d’économiser 20 kg sur la carrosserie de la V12 Vantage S. La nouvelle carrosserie et les chenilles plus larges rendent la Vantage GT3 50 mm plus large que le modèle sur lequel elle est basée.

Visuellement, la Vantage GT12 se distingue facilement de la V12 Vantage S grâce à son vaste ensemble aérodynamique, en partie dérivé de la voiture de course GT3. Le plus frappant à l’avant est le graphisme en fer à cheval dans le capot qui aide à la fois au refroidissement et à la circulation de l’air sur la voiture. Entre-temps, l’arrière est dominé par un grand aileron arrière fixe.

À l’intérieur, l’économie de poids se poursuit, car la console centrale est en fibre de carbone et les sièges en fibre de carbone sont réglables manuellement plutôt qu’électriquement. Le système d’infodivertissement est aussi maintenant réparé, plutôt que de sortir du tableau de bord. L’habitacle, à la fois sportif et luxueux, est garni d’Alcantara et de cuir, et la fibre de carbone reste exposée.

Questions et réponses Aston Martin

1. S’agit-il d’une version améliorée de la V12 Vantage S ou d’une version route de la GT12 de course ?

« C’est pousser des deux côtés. Nous avons la particularité d’avoir les voitures de course dans le studio de design et de travailler sur le revêtement. Nous avons montré que nous avons le pedigree de la course, et il y a une frustration croissante de voir les GT3 d’autres marques si bien représentées aux journées de piste. Nous savons que nous avons le potentiel et que nous pouvons rivaliser. »

2. Une voiture comme celle-ci peut-elle être belle ?

« Oui, il est beau dans sa fonctionnalité, mais aussi dans la façon dont nous l’exécutons grâce à sa qualité et à son souci du détail. Nous voulions également faire savoir que la conception avait été influencée par l’aérodynamique. Dans une de nos voitures de gentleman, vous essayez de la cacher, mais dans cette voiture, le costume est enlevé et le Lycra est allumé. »

3. La voiture est-elle encore utilisable tous les jours ?

« Oui, parce que nous croyons qu’il y a un espace pour une voiture comme celle-ci qui est aussi luxueuse et utilisable. Tous les matériaux ont un aspect luxueux, mais ils sont utilisés de façon fonctionnelle. Chaque pièce individuelle de la voiture est belle et a une grande attention aux détails. Les graphiques sont peints et montrent le débit d’air. L’insigne est forgé en fibre de carbone. Les fixations de l’aileron arrière suivent le même angle que le diffuseur. Ce sont des choses fonctionnelles comme ça qui font de cette Aston Martin une Aston Martin. »

4. Une nouvelle génération d’Aston Martin est en route. Est-ce l’ultime Aston actuelle ?

« Ce que nous faisons, c’est l’apogée de notre réflexion actuelle et de notre potentiel avec les produits. Nous avons maintenant montré où nous en sommes aujourd’hui et nous avons une nouvelle génération de produits à venir. »

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ses premiers site de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.