Des taxes sur le gazole pour nos raffineries

Faut il accepter la hausse des taxes sur le gazole pour sauver nos raffineries ?

Faut il subventionner nos raffineries en augmentant les taxes sur le gazole ? C’est ce que semble penser le PDG d’Esso France Francis Duseux afin de préserver la survie de nos raffineries françaises, et de préciser qu’entre la décision et le réel impact sur l’emploie cela prendra 10 ans.
En effet nos raffineries ne cessent de mettre la clef sous la porte, car elles ont été construite dans les années 60/70 alors que notre parc automobile ne consommait que de l’essence, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui, puisque 75% des voitures neuves vendues en France et 60 % du parc roulant sont des diesels.

Des taxes sur le gazole pour nos raffineries
Des taxes sur le gazole pour nos raffineries

Nous nous trouvons donc dans une situation ubuesque puisque nous sommes obligés d’exporter de l’essence et d’importer du gazole !

On pourrait dire que les lobbies vont plus vite que les milliards d’investissements nécessaires et leurs amortissements.

Si l’industrie du raffinage va mal, c’est parce que la France consomme trop de diesel. Il se pourrait que l’Etat jouer sur la fiscalité pour rééquilibrer la situation. Mais si le prix du gazole à la pompe augmente trop vite, cela peut être dangereux en terme d’élection.

Il y aurait une solution pour sauver les raffineries : relancer le super en rééquilibrant les taxes.

Les raffineries disparaissent en France. On n’en compte plus qu’une dizaine –y compris celle de Petit-Couronne. Si la structure du marché des carburants ne change pas, l’outil continuera à être de plus en plus inadapté à la demande. Les corrections seront de plus en plus chères. C’est-à-dire que les sites de productions seront fermés ou que les capacités de productions réduites. A Petit-Couronne ou ailleurs.

Que se pass-t-il ? On consomme trop de gazole en France : en décembre dernier, il a par exemple représenté 81 % des achats de carburants. Et en même temps la consommation totale de carburants routiers a baissé de 1,2% l’an dernier à 50 millions de m3, celle des supercarburants a reculé de 6,5%et celle du gazole a augmenté de 0,2%.

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je suis tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ces premiers sites de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.