Toyota RAV4

Toyota_RAV4.jpg

Toyota fût un des premier en 1994 à sortir un véhicule de loisir court .Il était aussi bien maniable en ville que hors bitume, cette combinaison a été baptisée Fun Cruiser et offre 3 ou 5 portes.

Nouveau format

De 3.69 m pour le premier de 1994 , l’actuel RAV4 est à 4.36 m et la prochaine génération atteindra 4.57 m soit 21 cm de mieux ( 10 cm en empattement), 3 cm en largeur et perd 2.5 cm en hauteur. L’espace à bord et volume de coffre seront améliorés. En revanche l’espace pour les bagages se limite à 547 litres en configuration à 5 places. Elle oscillait de 469 à 586 litres sur l’actuel grâce à une banquette coulissante qui n’existera pas sur son remplaçant.

Moins cubique

Toyota-RAV4-SUV.-planche_de_bord.jpg

Face à l’assaut de ses rivaux, Nissan Qashqai en tête, la réaction de Toyota est claire : le style est fort et le profil très dynamique. L’identité, étrennée par la nouvelle Auris, se retrouve sur son museau, et l’organisation de la planche de bord est traitée à l’horizontale, synonyme de montée en gamme.

5 places

Contrairement à ce que laisse penser sa poupe relativement cubique, le RAV4 fait l’impasse (du moins à sa commercialisation) sur une déclinaison à sept places, pourtant proposée par le Nissan Quashqai. Et quid de l’hybride? Le RAV4 n’est pas le meilleur pour l’hybride car il est trop lourd et pas asser aérodynamique.

Petite palette de motorisation

La palette des motorisation tourne autour d’un bloc 2.0 VVTi à essence de 151 ch uniquement disponible avec la transmission intégrale,mais il laisse le choix entre une boîte manuelle à six rapports et une version CVT à variation continue. En diesel, un nouveau bloc 2.0 de 124 ch associé à une architecture traction avant est accouplé à une boîte mécanique à six rapports. Une version qui permet d’abaisser les émissions de CO2 à 127 g/km (156g pour l’actuelle, mais de plus forte cylindrée). Vient au dessus, le 2.2 D-4D fort de 150 ch associé obligatoirement aux quatre roues motrices avec boîtes à six rapports mécanique ou automatique. Livrés de série sur les versions à boîte automatique, le contrôle de vitesse en descente et l’assistance au démarrage en côte seront appréciés hors bitume. La répartition du couple entre les essieux également, mais aussi en conduite sportive, avec une gestion qui donne au RAV4 un tempérament typé propulsion. Et pour la sécurité, un éclairage adaptatif, une alerte de changement de file involontaire et un dispositif de contrôle d’angle mort veillent au grain.

Achat Toyota RAV4 moins cher avec Carideal

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.