PSA reprend du poils de la bête

Montée en gamme pour la future Peugeot 508 , arrivée d’un nouveau fer de lance positionné encore plus haut en 2017, annonce de nouvelles technologies avec le système hybride thermique-air comprimé, on dirait que PSA a changé de braquet pour prendre en un temps record toutes les dispositions qui s’imposent afin de sortir de l’ornière dans laquelle l’entreprise est enfoncée. Mais à courts termes et en Europe, pas de miracle à attendre : le bourbier économique dans lequel nous nous trouvons est loin d’être assaini. Par ailleurs, il semblerait que PSA (comme beaucoup d’autres…) trouve aujourd’hui son bonheur commercial en Chine et s’y développe enfin, après un cycle produit assez creux, concomitant à une crise financière européenne sans précédent. Avec la ligne DS by Citroën, que le constructeur déploie à l’international, une politique produit plus agressive et des modèles dans l’air du temps, sans parler de la potentielle efficacité d’un partenariat technique avec General Motors, PSA pourrait (re)jouer gagnant. Reste à savoir à quelle échéance.

/ PSA sous les 3 Millions

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.