Peugeot de retour aux affaires avec sa 208

Peugeot_208_achat_carideal_mandataire_automobile.jpg

Achat Peugeot 208

La feuille de route de la 208 est claire. Elle doit s’installer en tête de son segment (première place perdue par la 207) dès cette année, et représenter à elle seule 40% des ventes de la marque en Europe. Un sacré défi, comme à chaque fois pour la série 200 chez Peugeot. Rappelez-vous la 205, elle avait sorti le constructeur de l’ornière dans les années 80. Puis la 206 avait démontré le dynamisme de la marque avec les modèles SW et CC. Une réussite un peu évaporée avec la 207, trop grande et peu novatrice.
Rupture
Avec la 208, Peugeot veut envoyer un message de rupture. Fini la politique du toujours plus, la voiture est moins longue (- 7 cm) et moins lourde (-110 kg en moyenne) au point de repas­ser sous la tonne en version de base. L’ensemble profite du nou­veau style de la marque, aujourd’hui plus harmonieux et cohérent avec la calandre «flottante», le regard pincé ou encore les feux arrière en forme de boomerang. En façonnant la planche de bord, Peugeot a joué la carte de l’au­dace, à l’image du grand écran tactile à portée de doigts. Déjà vu sur la récente Toyota Paris, ce type d’écran central est très pra­tique à l’usage et il regroupe des fonctions autrefois éparpillées (GPS, radio, téléphone et fichiers de musique). Disponible dès le second niveau de finition, il équi­pera 80 % des modèles et il intè­gre un système de navigation contre 490€ seulement.
À combien je roule?
Mais le plus original à bord est la vision des compteurs par ­dessus le volant. Pour mettre au point cet aménagement iné­dit, la 208 s’équipe d’un petit volant ovalisé et relève le bloc compteurs. C’est ensuite à cha­cun de trouver la bonne posi­tion en jouant sur les réglages. Pas de chance pour votre ser­viteur: avec la position de conduite choisie, la jante du volant masque en partie les compteurs. Impossible de lire la vitesse autrement qu’en éti­rant le cou! Interrogé sur le sujet, Peugeot confesse que cer­tains conducteurs devront prendre de nouvelles habitudes (autrement dit monter le siège ou descendre le volant sur les genoux). Pas sûr que tout le monde adhère, et on est d’au­tant plus dubitatif que l’on cherche le véritable intérêt de cet aménagement. Pour le reste, la 208 profite d’une habitabilité améliorée à l’arrière et d’un coffre qui gagne 15 litres malgré le gabarit plus court. La qualité perçue est en hausse et le design des poignées de portes témoigne du soin porté à la présentation.
Dommage, quelques ajuste­ments sont encore imprécis par endroits.
La nouvelle Peugeot se décou­vre ici avec son diesel le plus puissant, le 1.6e-HDi de 115 ch. Assez discret et sobre (99g/km de CO2), ce bloc est équipé d’un remarquable système Stop&Start qui coupe le moteur sous 20 km/h et le redémarre rapidement et sans à-coups.

Châssis réussi
Avec ce diesel vigoureux, la 208 exprime tout son talent sur la route. Direction précise via le petit volant très agréable à manier, train avant accrocheur et mouvements de caisse bien maîtrisés: la 208 est à l’aise par­tout. Grâce à cette agilité, les kilomètres défilent sans ennui, surtout que l’on profite d’excel­lents sièges et d’une insonori­sation soignée. Avec quatre typages de trains roulant suivant les versions.

/ Achat Peugeot 208 moins chères avec Carideal mandataire automobile

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.