Avec le malus c’est beaucoup !

montants-bonus-malus-2013-carideal-mandataire-automobile.jpg

Montants bonus malus 2013

Attention au malus ! Avec jusqu’à 6000 € de taxe lors de l’immatriculation d’un véhicule neuf qui émet plus de 200 g de CO2 /km ,le malus est devenu un élément à ne surtout pas négliger au moment de choisir son futur carrosse. Le gouvernement en a décidé ainsi, contre l’avis d’une partie de l’opposition : « Le gouvernenremt fait le choix de durcir massivement le dispositif du malus (… ). Ce choix aura pour conséquence de limiter la pro­duction française aux véhicules de petite taille, alors que ce sont précisément les plus grosses cylin­drées qui représentent un marché à très forte valeur ajoutée » a déploré le député UMP Guil­laume Larrivé, à l’occasion des nombreux débats qui ont émaillé la discussion du projet de loi de finances. L’élu de la première circonscription de l’Yonne n’a pas tort : schémati­quement, plus le véhicule est lourd et puissant, plus il sera soumis au malus. Mais le gou­vernement pense avoir bien étu­dié son affaire. Au sein du projet annuel de per­formances annexé au projet de loi de finances, on apprend que « pour 2013, les estimations sont de 335001 véhicules vendus avec un malus pour 1850000 véhi­cules neufs immatriculés. En revanche, 643 958 seraient cormmercialisés avec un bonus », soit presque le double. Le gouver­nement pense ainsi récolter 402 millions d’euros grâce au malus l’an prochain, pour une dépense estimée à 452 millions pour le bonus. L’un équilibrerait donc presque l’autre (une sub­vention de 50 millions d’euros a été votée par l’Assemblée…), du moins en théorie. Rappelons que depuis la mise en place de ce système, en 2008, l’État a dû débourser 1,5 milliard. Mais professionnels de l’au­tomobile et automobilistes n’ont cure de l’équilibre des comptes de l’État ou de l’éco­logie dès qu’il s’agit de leur por­tefeuille : « Nous ne sommes pas convaincus que les clients achè­teront demain des véhicules émettant moins de 135 g de C02/km, laisse entendre un constructeur italien, cela va les _freiner dans leur processus d’achat, et si le marché automo­bile baisse, des distributeurs risques t de fermer et de licencier des vendeurs… » De son côté Ford estime que le malus aura essentiellement des effets sur « les versions à sept places, les boîtes automatiques et les doubles embrayages », ce qui pourrait pénaliser les familles nombreuses. La marque américaine va donc «encourager les conces­sionnaires à réorienter leurs demandes », c’est-à-dire leur éviter de s’approvisionner en véhicules fortement soumis au malus qui pourraient se révéler difficilement vendables par la suite. Certains constructeurs (lire encadré ci-contre) ont donc décidé de réagir, en modifiant leurs modèles pour le seul mar­ché français. Du côté du véhicule d’entre­prise en revanche, peu d’inquié­tude. Au troisième trimestre 2012, les flottes des sociétés émettaient en moyenne 121 g de CO,/km, selon l’observatoire du véhicule d’entreprise : « Là où l’on est un peu moins ver­tueux, ce sont dans les très petites entreprises, où l’on va trouver les voitures les plus haut de gamme » analyse Philippe Brendel, le directeur de l’observatoire.
MALUS(*)
Taux d’émission Taxe
de Co2 en g/km au 1″janvier2013
Inférieur ou égal à 135 Néant
De 136 à 140 100 €
De 141 à 145 300 €
De 146 à 150 400 €
De 151 à 155 1000 €
De156à175 1500€
De 176 à 180 2 000 €
De181à185 2600€
De 186 à 190 3 000 €
De 191 à 200 5 000 €
201 et plus 6 000 €
En 2012 le malus se déclenchait à partir de 141g [soit 200 € à payer! Le malus maximal à régler était de 3 600 € pour 231 gr de CO2 émis

/ Le Bonus malus 2013 va augmenter la pollution

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.