Breaks en dessous de 15 000 €

Si vous avez besoin d’espace mais que vous ne voulez pas d’un monospace, le break est le bon compromis. Très prisés en occasion, les breaks s’apprécient pas leur aspects pratiques et leur qualités dynamiques.

peugeot-207-sw-small.jpg

Peugeot 207 SW: La 207 SW concilie style et fonctionnalité. Assez courte (4.16 m) elle offre pas le coffre le plus généreux. (337 l soit 60 l de plus que la berline).La peugeot est la seule à avoir une lunette arrière ouvrante, pratique pour charger de petits objets lorsque le coffre est bien rempli ou peu accessible. La 207 SW est fidèle à la marque, excellente tenue de route et son châssis fait preuve d’agilité, malgré son poids. Version conseillée 1.6 HDI 90 à partir de 6 990€

renault-clio-estate.jpg

Renault Clio Estate: La Clio Estate reprend les qualité de la berline (confort, comportement routier sûr…) mais y ajoute un volume de coffre plus important : 439 l (+150 l ), et jusqu’à 1 277 l lorsque la banquette est rabattue. La Clio Estate est assez lourde ( 1 100 kg minimum). Dès lors, mieux vaut éviter les petits moteurs qui pénaliseront l’agrément de conduite et la consommation. Le diesel 1.5 dCi 85 est celui qui offre le meilleur compromis performance/sobriété. Version conseillée 1.5 dCi 85/90 à partir de 6500 €

Skoda-II-Combi_.JPG

Skoda Fabia II Combi: Les Skoda sont toujours généreuses en volume de coffre. La Fabia Combi ne déroge pas à la règle. Avec un volume oscillant de 480 à 1460 litres banquette rabattue, elle offre bien plus que la concurrence et rivalise avec certains modèles du segment supérieur. Mais elle souffre d’une modularité sommaire ( enlever les appuis-tête pour rabattre le dossier arrière), d’un seuil de chargement élevé et d’un plancher qui n’est pas parfaitement plat. La Fabia Combi est une voiture fiable, bien construite et attractive, qui profite en plus des moteurs diesels TDI du groupe Volkswagen. Préférez le 1.9 TDI au trois cylindres 1.4 trop anémique. Version conseillée 1.9 TDI 105 à partir de 7790 €

megane-3-estate-small.jpg

Renault Mégane III Estate: La Mégane Estate se démarque par un style dynamique qui en fait l’un des breaks compacts les plus esthétiques. Elle oublie pas sa vocation familiale: empattement allongé de 6 cm par rapport à la berline profite aux passagers arrière et le volume de chargement est assez généreux, même sur ce point. Niveaux coffre la surface n’est pas parfaitement plane et les sièges ne coulissent pas. La Mégane Estate aurait à gagné d’améliorer les suspension ( moins fermes) et une insonorisation plus soignée.

ford_focus_sw-small.jpg

Ford Focus II SW: La Focus SW mélange le chaud et le froid. Côté pile, pile on apprécie son volume de chargement ( de 503 à 1 546 l ) et le fait d’obtenir une surface plane une fois la banquette rabattue. Elle séduit aussi pour son confort de bon niveau et son habitabilité correcte aux places arrière. Mais côté face, la Focus commence à accuser le poids des ans (2005). La modularité est sa principale faiblesse: il faut d’abord soulever l’assise avant de rabattre la banquette arrière.Si la plupart des moteurs diesels sont suffisamment armés pour emporter famille et bagages, on ne peut pas être aussi élogieux sur la fiabilité (problèmes de turbo et de vanne EGR, principalement). Favorisez une version après restylage (janvier 2008), plus fiable. Version conseillée 1.6 TDCI 110 à partir de 6990€

Peugeot_308_SW.jpg

Peugeot 308 SW: La 308 SW est le break qui se rapproche le plus de l’univers des monospaces: 7 places en option, trois sièges arrière individuels coulissants. Peugeot à soigné la praticité, avec une lunette arrière ouvrante (selon la version) et un dossier de siège avant rabattable, permettant de charger de charger des objets de charger des objets de 3 m de long. La 308 SW prend soin de ses passagers grâce à un bon confort des suspensions. Le diesel 1.6 HDI est le moteur le plus diffusé, c’est d’ailleurs celui qui correspond le mieux à la 308 SW: performances correctes (0 à 100 km/h 11.4 s), reprises franches et appétit mesuré (moins de 5 l/100 km).

opel-astra-sport-tourer.jpg

Opel Astra Sport Tourer: C’est un des breaks le plus grand de sa catégorie (4.70 m), et pourtant le volume du coffre est loin de battre des records ( de 500 à 1 550 litres). Comme son nom le laisse entendre, l’Astra Sports Tourer a privilégié le style. Sans pour autant négliger les aspects pratiques: soute aux formes cubiques, sièges rabattables en un tournemain, plancher plat. Les sièges sont durs, mais les suspensions bien calibrées rendent le confort de roulement appréciable. L’allemande n’étant pas un modèle de légèreté (plus de 1500 kg en diesel), évitez les petits moteurs de base. Le 1.7 CDTI de 110 ch n’est pas un foudre de guerre (rugueux à bas régime) et se montre bruyant, mais il consomme peu. Rien de particulier à signaler concernant la fiabilité, si ce n’est l’encrassement du FAP. Version conseillée: 1.7 CDTI 110 à partir de 11 500€

Kia-cee-d-sw-small.jpg Hyundai-i30-cw.jpg

Kia cee’d SW et Hyundai i30 CW: Ces deux cousines ont beaucoup de points communs. A commencer par leur qualité de fabrication, leur tenue de route sans faille et leur fiabilité à toute épreuve. Elles avancent les mêmes qualités: belle finition, habitabilité généreuse, plancher plat, moteur diesel 1.6 CRDI 115 vigoureux et sobre.Mais aussi les mêmes faiblesses: suspensions et sièges fermes, bruits de roulements, direction peu informative. Niveaux design les deux coréennes sont différentes: Style dynamique pour la Kia, sobriété pour la Hyundai. La Cee’d SW se démarque aussi par un coffre plus accueillant (534 litres contre 415 litres pour la i30 CW, malgré un gabarit équivalent (4.47 m pour la Kia, 4.48 m pour Hyundai).Pour les deux modèle la garantie est un atout 7 ans pour Kia et 5 ans pour Hyundai mais attention à l’entretien, les pièces de rechange sont chères. Version conseillée: 1.6 CRDI 115 à partir de 9 900€ pour la Kia cee’d SW, et 9 500€ pour la Hyundai i30 CW.

Renault-Laguna-III-Estate-small.jpg

Renault Laguna III Estate: La Laguna Estate est loin de battre des records de chargement. Avec une capacité de 508 litres, elle fait même moins bien que la Mégane Estate (524 litres) pourtant plus courte de 24 cm ! Car comme tout break de cette catégorie, la française privilégie le Style au volume. Sans pour autant sacrifier la modularité: banquette rabattable depuis le coffre, lunette arrière ouvrante (sur certaines versions), seuil de chargement bas.La Laguna Estate est agréable à conduire: châssis dynamique (surtout en version) GT à quatre roues directrices), direction précise, bonne agilité, moteur 2.0 dCi souple et performant.En revanche, les passagers sont pas au top: habitabilité arrière juste et confort ferme à basse vitesse.La mal étant fait, elle souffre d’une mauvaise image, du coup les tarifs sont intéressants.

citroen-c5-tourer-small.jpg

Citroën C5 Tourer: Par rapport à la première génération, ce break a gagné en élégance ce qu’il a perdu en capacité de chargement. Car malgré son long gabarit ( 4.83 m), la C5 Tourer n’affiche que 505 litres de coffre soit moins que la plupart des breaks de la catégorie inférieur. La C5 s’apprécie surtout pour son confort. Sur ce point, elle fait office de référence: sièges confortable, suspensions prévenantes, insonorisation soignée. Côté moteur, oubliez le 1.6 HDi 110 est plus, étouffé par le poids. Le 2.0 HDI est plus homogène et sa consommation reste mesurée. Enfin, évitez les modèles datant de 2008 et 2009, qui ont connu quelques défauts de jeunesse. Version conseillée 2.0 HDI 138/140 à partir de 11 500€.

Volkswagen-Passat-SW-small.jpg

Volkswagen Passat SW: La Passat SW a trouvé le juste milieu entre style et praticité. Sa ligne est plaisante sans être aussi élégante que celle de ses rivales. Mais sa capacité de chargement est nettement supérieur: 603 litres, soit une centaine de litres de plus que les Renault Laguna Estate et Citroën C5 Tourer pourtant plus grandes. L’Allemande enfonce le clou en proposant un siège avant rabattable pour emporter des objets longs. Seule ombre au tableau le seuil de chargement est un peu haut. La vie à bord est agréable grâce à des sièges confortables et une bonne habitabilité. Sur la route, la Passat SW se montre efficace. Mieux vaut opter pour le diesel 1.9 TDI 105, qui offre le meilleur compromis performance/consommation. Pensez à vérifier le carnet d’entretien, l’allemande a connu plusieurs problèmes liés à la fiabilité. Version conseillée 1.9 TDI 105 à partir de 11 500€.

alfa-romeo-159-sw-small.jpg

Alfa Romeo 159 SW : L’italienne a clairement relégué le coffre au second plan. Comme toutes les Alfa, la 159 SW séduit d’abord par sa plastique. Puis par le plaisir de conduite idéale qu’elle procure: comportement rigoureux, direction incisive, position de conduite idéale, roulis bien maîtrisé dans les virages. C’est seulement ensuite qu’elle se préoccupe du volume de chargement qui, sans surprise, ne fait pas référence dans la catégorie (de 445 à 1235 litres) Malgré une habitabilité moyenne, la 159 SW se révèle en revanche assez confortable, les suspensions filtrant correctement les imperfections de la route. Au plan de la fiabilité, elle n’a pas été épargnée par les soucis mécaniques sur les versions diesel: difficulté de démarrage, manque de puissance, à-coups…Bien représenté en occasion, le 1.9 JTDm de 150 ch est le moteur le plus adapté au poids élevé de l’Alfa. Version conseillée 1.9 JTDm 150 à partir de 9 900€

bmw-serie3-touring-small.jpg

Bmw Série 3 Touring: La Série 3 Touring privilégie l’élégance. D’ailleurs, son volume de chargement est identique à celui de la berline (460 litres). Mais cette version Touring se révèle plus pratique révèle plus pratique à l’usage: banquette rabattable permettant de libérer jusqu’à 1 385 litres de coffre, seuil de chargement abaissé, lunette arrière ouvrante, filet de séparation dans le compartiment arrière. Si la Série 3 Touring n’est pas la voiture familiale par excellence ( habitabilité juste confort moyen), en revanche elle reste l’une des plus agréables à conduire grâce à un très bon châssis et des moteurs toniques. Les versions diesels 318d et 320d sont les plus diffusées en occasion. Version conseillée 320d à partir de 13 500€

audi.a4.avant-small.jpg

Audi A4 avant : Ce break offre une capacité de chargement inférieur à celui de la berline (442 litres, contre 445). En rabattant la banquette, on peut charger jusqu’à 1 184 litres, mais le volume reste faible compte tenu du gabarit de l’auto (4.55 m). Le principal intérêt de l’A4 Avant est l’ouverture plus large du coffre, facilitant le chargement d’objets encombrants. Sur la route, l’allemande révèle un comportement sain, mais les suspensions trop fermes dégradent le confort.Parmi les nombreux moteurs disponibles, le 2.0 TDI 140 est le plus recommandable, mais il se montre bruyant et assez fragile. Version conseillée 2.0 TDI 140 à partir de 12 500€

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

1 commentaire sur “Breaks en dessous de 15 000 €

    Anonyme

    (23 janvier 2013 - 10 h 52 min)

    Salut, j`ai vraiment aimé votre article. Je ne suis pas spécialiste dans , avez-vous d`autres articles sur le même sujet ?
    Continuez ainsi, c`est toujours super de lire votre blog !

    Mélissa.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.