La France demande a Bruxelles de surveiller les importations coréennes

Arnaud Montebourg surveille les importations de voitures coréennes

Paris a pris cette décision  » suite à la progression très importante des importations en France de véhicules de tourisme coréens », a justifié le gouvernement français dans un communiqué. Selon les chiffres la hausse est de 50 % sur les premiers mois de l’année. « Les segments des véhicules à moteur diesel, notamment les petites cylindrées, sont particulièrement touchés, avec des hausses très importantes », souligne le ministre.

La France via Arnaud de Montebourg demande a Bruxelles de surveiller les importations coreennes
La France via Arnaud de Montebourg demande a Bruxelles de surveiller les importations coreennes

Pour le ministre, « les conditions pour la mise en oeuvre d’une mise sous surveillance sont réunies ». Les Etats membres de l’Union européenne (UE) ont signé un accord, entré en vigueur au 1er juillet 2011, qui prévoit de saisir la Commission européenne en cas d' »une augmentation soudaine des importations ».

M. Montebourg s’en ai pris à cet accord lors de la présentation d’un plan de soutien au secteur automobile français la semaine dernière. Il avait déclaré qu’il avait été « naïvement passé ».

M le ministre précise que cette mise sous surveillance « conduit à imposer aux importateurs l’obtention d’une autorisation de la Commission européenne préalablement à toute importation ». Cette mesure va permettre « d’envisager les nouvelles dispositions à prendre si les relations commerciales s’avèrent trop inégales », selon le ministre.

Les ventes des marques Hyundai & Kia en France ont augmenté de 28,6% sur les six premiers mois de marché à 31.350 unités ce qui représente 3% de part de marché, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

Hyundai Kia revendique seulement 2000 importation depuis la Corée, le reste étant fabriqué en Tchéquie et Slovaquie pays où le salaire moyen brut ne dépasse pas 1000 €.

Le ministre coréen ne comprend pas

Bark Tae HO
Bark Tae HO

Taheo Bark, ministre du commerce de la Corée du Sud, peine à entendre la logique de notre ministre du Redressement productif Montebourg:

Je comprend ses inquiétudes, mais pas ses arguments, a-t-il fait savoir aux Echos, « les difficultés des constructeurs automobiles français ne sont pas dues à leurs concurrents coréens.

Le ministre du commerce a de plus rappelé que « la France a accru ses exportations vers la Corée » depuis que l’accord de libre-échange dénoncé par Arnaud Montebourg a été mis en place. Sur l’impulsion de ce dernier, la France a formellement demandé à l’Europe de mettre sous surveillance cet accord de libre-échange, car il favoriserait l’importation de voiture coréennes au détriment des constructeurs locaux…

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.