Volkswagen Passat VI Occasion

Volkswagen Passat VI occasion

tableau de bord Volkswagen Passat VI occasion

Les marques francaises ont souvent en ligne de mire la qualité de fabrication même d’occasion de leurs concurrents allemands. Le compliment pourrait leur être retourné si l’on aborde le sujet du comportement routier. Volkswagen s’est ici rapproché des standards qui prévalent dans l’hexagone. L’effet de pompage qui subsistait sur l’ancienne génération est éradiqué. La Passat se montre agile et confortable quel que soit le tracé ou l’état de la chaussée. Agile en ville, convaicante sur route, la familiale donnera toute sa mesure sur les autoroutes, son terrain de prédilection, où ses moteurs pourront s’exprimer en toute sérenité. C’est bien entendu le 2.0 TDI 140 qui représente le gros des ventes, mais les moteurs à essence permettent de compenser le prix élevé des models diesels. Bien qu’assez rare, le 2.0 FSI de 150 ch est donc une version à retenir. A condition toutefois de ne pas dépasser 17000 km par an.

La Volkswagen Passat d’occasion a du coffre. Dans tous les sens du terme. En premier lieu, le volume du compartiment arrière varie de 465 à 603 L en version break, une référence en terme de chargement. L’habitabilité est tout aussi avantageuse. L’empattement du modèle, 2.70 m, garantie une cellule de vie confortable et spacieuse, aussi bien à l’avant que sur la banquette arrière. Le dessin de la planche de bord est réussi et assez séduisant, l’ergonomie se montre soignée et l’insonorisation a fait l’objet d’un grand soin. Bref, la Volkswagen Passat d’occasion est une invitation au voyage et ne vous decevra pas. Fuyez les versions dotées de jantes 17 pouces, particulièrement inconfortables.

La mauvaise nouvelle vient là ou ne l’attend pas. Dans cette catégorie, Volkswagen nous avait habitués même d’occasion, avec l’ancienne génération, à des intérieurs soignés. Est ce les autres qui ont rattrapé leur retard ou le constructeur allemand qui a baissé sa garde ? Sans doute un peu des deux, car même s’il n’y a rien de catastrophique, la qualité de finition est légèrement en retrait. Un constat qui est encore plus flagrant sur les achats en entrée de gamme, ces dernières recourant plus volontiers à certains plastiques durs qui n’avaient jusqu’à présent pas leur place dans une Volkswagen Passat. Cela dit, le niveau global reste néanmoins très flatteur et l’assemblage ne prète pas le flanc à la critique. Notez enfin que cette Passat a déjà connu trois campagnes de rappel, notamment pour résoudre des problèmes affectant le boitier de gestion du moteur. Cette Volkswagen Passat VI est sortie en mars 2005 et il y en a 61100 en circulation.

Auteur de l’article : Nicolas SCHIAVON

Je tombé tout petit dans la marmite automobile. Ayant eu un garage de marque automobile, mandataire automobile de la première heure dès 1999. J'ai créé ses premiers site de vente de voiture et blog automobile dès 1994. J'ai pu essayer beaucoup de voitures très différentes et ayant eu personnellement quelques belles autos, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer Evo 7, Porsche 911, Ferrari Testarrossa, Audi RS3, RS4 et j'en passe...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.