Automobile: l’Elysée envisage une « prime à la casse » de 1.000 euros

Automobile: l’Elysée envisage une « prime à la casse » de 1.000 euros

Le président Sarkozy devrait annoncer le 4 Décembre dans le cadre du plan de relance de l’économie une « prime à la casse » de 1.000 euros pour soutenir le marché automobile et encourager la mise au rebut des véhicules anciens et polluants.

Un système de « super-bonus » a été mis en place à la suite du Grenelle de l’environnement pour encourager les Français à se débarrasser de leur vieille voiture, en plus du bonus-malus écologique. Fiasco et gabegie financière puis que le système mis en place coûte des centaines de millions d’Euros. D’un montant de 300 euros, ce « super-bonus » est versé à tout acheteur d’un « véhicule écologique » qui accepte en parallèle la mise au rebut d’un véhicule de plus 15 ans.

Quand on sait que la moyenne des voitures neuves vendues aujourd’hui emettent 140g de CO2 par km, que le parc moyen automobile français a 8 ans d’age, que la moyenne des émissions de co2 il y a 8 ans était de 180 g, et donc à ce jour avec l’usure on a largement dépassé les 200 g par kilomètre, on se demande pourquoi le grenelle de l’environnement avait accouché d’une telle ânerie !

La nouvelle prime à la casse, dont le coût global est estimé à 200 millions d’euros, se combinerait avec le dispositif du bonus-malus, qui vise à encourager l’achat de véhicules respectueux de l’environnement. Reste à savoir si cela concernera les voitures d’occasions aussi.

Estimation prix voiture

Auteur de l’article : N.S Carideal

Depuis tout petit fan d'automobile. Il est question d'essayer et de comparer toutes ces voitures qui nous ont fait réver, avant que celles-ci ne devient uniquement des voitures de collection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.